logo
 

COMMUNIQUE DE PRESSE
La justice internationale, par le biais du...

04/12/2016

La justice internationale, par le biais du Groupe de travail des Nations Unies, vient encore donner une nouvelle fois raison à notre candidat à l’Election Présidentielle de 2017 à notre frère Monsieur Karim Meissa Wade.
En effet, après le premier ou la confirmation de l’avis du Groupe de Travail, composés d’éminents juristes venus des quatre coins du monde, ordonnant à l’Etat du Sénégal de libérer et d’indemniser notre candidat Monsieur Karim car jugeant sa détention d’arbitraire. Nos gouvernants ont pris de l’argent du contribuable pour payer chèrement des avocats qui sont allés à Genève et ont plaidé pour renverser en leur faveur l’avis de ces experts.
Mais que nenni ! La vérité, on devrait dire la justice équitable et non partisane a encore confirmé sa première sentence à savoir la libération immédiate et sans condition de Karim Meissa Wade.
Le bon sens voudrait, à l’annonce de ce deuxième avis, une attitude responsable et juste de la part de nos autorités en se conformant aux traités et conventions internationaux dont le Sénégal a signés et ratifiés. La libération de Karim Wade devrait être automatique cette fois ci dans la mesure où c’est l’Etat du Sénégal qui avait estimé que le premier avis n’avait pas pris en compte leurs plaidoiries.
Face à cette volonté manifeste de torpiller tous les droits de Karim Wade à l’effet de le maintenir en prison et de le priver de ses droits civiques, face à la dictature de ce régime, face à la confiscation des libertés démocratiques, face à un régime oppressant, face à la détérioration exponentielle des conditions de vie de nos concitoyens, LA REVOLTE ET LA MOBILISATION CITOYENNE S’IMPOSE ET DEVIENNE UN DROIT LEGITME.
La jeunesse libérale de Guédiawaye, fer de lance du parti, compte mener le combat pour la libération sans condition de notre candidat Karim Wade. Connue pour sa détermination et ses convictions fortes, la jeunesse libérale, depuis le début des confiscations arbitraires de liberté des responsables libéraux, a toujours fait montre de responsabilité et de sens élevé de préservation d’un climat apaisé de l’espace politique.
De grâce qu’on arrête ce débat de bas étage de nationalité de karime wade qui enfonce le pays aux ras des pâquerettes et nous parler de :
La Pénalisation de l’homosexualité
De la reforme des institutions
De régler le tiraillement inopportun entre les alliés de benno à la place de l’indépendance
La dangereuse promotion des anti model de transhumants ex AWA NDIAYE
Combien ont une double nationalité ex : le PM ABDOUL MBAYE ABDOU LO SENGHOR surtout le président de l’apr MACKY SALL MAREME FAYE SALL ET LEURS ENFANT tous des américains

Cette conférence de presse marque le début d’une confrontation politique frontale avec le régime en place pour la préservation des acquis démocratiques et le respect des juridictions internationales. Le régime de Macky Sall, champion de la mal gouvernance et de slogans creux, refuge de délinquants financiers et caciques politiquement amortis, protecteurs des homosexuels, aura en face de lui des jeunes sortis de l’Ecole de Wade, imbus des valeurs républicaines et sociologiques et outillés à face à toutes sortes de répression.
Des actions seront menées sur l’ensemble de la Ville de Guédiawaye avec ou sans autorisation(demande de marche pour la libération de karim et le respect de l’avis) . Guédiawaye vibrera au rythme cadencé et endiablé de la seule symphonie qui vaille actuellement, la libération de Karim WADE.
Par ailleurs, les jeunes demandent à tous les jeunes libéraux de se mobiliser pour déclencher la révolte. Ainsi, nous appelons à une forte mobilisation de tous les CLC, CLF de l’UJTL les mouvements de soutient pour faire face.
On doit se mobiliser et laisser les querelles intestines à travers le territoire national au benno et de dénoncer la séquestration du candidat du plus grand parti de l’opposition. Ces hommes hors la loi, sans vergogne, doivent être harcelés, bousculés, malmenés, partout où ils seront. A cause de leur incompétence, notre économie est à genoux, et l’image de notre pays est sérieusement écornée.
Nous exigeons la libération de Karim Wade avant toutes négociations avec l’opposition.
Vive la Démocratie
Vive le PDS
Vive la jeunesse libérale de Golf sud
Vive notre candidat, Karim Wade
Fait à Guédiawaye, le 07 Février 2016



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →