logo
 

Le point sur les négociations en cours au Burkina
La déclaration de Yayi Boni aurait suscité des réticences auprès des militaires

26/07/2017

Après une troisième rencontre hier, entre les présidents Macky Sall, Yayi Boni et le Général Diendéré, le président Béninois a fait une sortie pour dire que les autorités du Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP) avaient fini par accepter de rendre le pouvoir à Kafando et son gouvernement.
Une déclaration qui très rapidement a fait le tour du monde à travers les télévisions, la presse en ligne, mais aussi les réseaux sociaux. Si cette sortie a suscité un ouf de soulagement chez les uns, ça n’a pas été le cas chez les autorités du Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP). Car, après cette déclaration, Diendéré, qui est retourné dans son camp, n’a pas fait l’unanimité.
Selon une source de Dakaractu, les éléments du Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP) qui détiennent le pouvoir actuellement après coup d’Etat, ont signifié à Diendéré qu’ils auront besoin de plus de garantie et d’assurances de la part des négociateurs, mais aussi de Kafando pour rendre les rênes du pays.
A en croire notre source, c’est la sortie de Yayi Boni qui a tout basculé et suscité la colère des autorités du Régiment de la Sécurité Présidentielle (RSP).
Pour l’heure, les militaires putschistes ne comptent pas rendre le pouvoir sans garanties suffisantes. Rappelons que les prochaines élections présidentielles au Burkina Faso auront lieu le 11 octobre prochain...



A l’instant même trois manifestants viennent d’être arrêtés par la police à la place de (...)

Lire l'article →

Selon les dernières informations de Dakaractu, le cortège de Me Abdoulaye Wade, après (...)

Lire l'article →

L’information sur la présence de l’ancienne Première dame gambienne, Zeinab Soumah (...)

Lire l'article →

Le chef de l’Etat, Macky Sall, veut que les citoyens qui n’ont pas pu retirer leurs (...)

Lire l'article →

Les membres de la coalition Mànkoo Taxawu Senegaal ont rencontré ce mardi les (...)

Lire l'article →

Ca commence à chauffer à la Place de l’indépendance. Les policiers ont commencé à larguer (...)

Lire l'article →

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, depuis sa cellule, a apporté la réplique à ses (...)

Lire l'article →

Dans un entretien avec le quotidien spécialisé en lutte Sunu Lamb, le promoteur Aziz (...)

Lire l'article →

La carte d’identité nationale biométrique ou rien. Abdoulaye Wade ne veut rien savoir de (...)

Lire l'article →

C’est l’adjoint du président du jury « 1091 » du centre de l’établissement Immaculée (...)

Lire l'article →

Les mourides célèbrent le 12 prochain le Magal de Darou Salam, qui marque le retour au (...)

Lire l'article →