logo
 

La colère des maires de Rufisque

25/05/2017

Réunis dans le cadre de la conférence des maires de Rufisque, tenue samedi, Daouda Niang (Ville), Alioune Mar (Ouest), Mame Oumar Mané (Est) et Albé Ndoye (Nord) réclament aux grosses entreprises situées dans le périmètre communal, Sococim, Senelec, Ccbm, Apr Energy et Agreeko, de s’acquitter de leurs impôts dus à Rufisque.

Dans leur combat, les édiles ont enrôlé les employés municipaux, la société civile et les acteurs de développement. Principale cible de cette action : la Sococim. Cette entreprise, indique le maire de la Ville, doit quelque 13 milliards de francs CFA à Rufisque. À en croire Daouda Niang si ces impôts ne sont pas payés, Rufisque ne pourra plus, dans les jours à venir, faire face à ses charges et réaliser ses projets prévus pour les populations.

(Source : Le Témoin)



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →