logo
 

Forte pluie à Dakar
la cité des eaux submergée dans les eaux

11/12/2016

Ce lundi, la capitale sénégalaise a enregistrée de fortes pluie plongeant certains quartiers comme le carrefour reliant la cité Hann, liberté 6, Bourguiba et grand Yoff communément appelé « cité des eaux », dans un décor indescriptible.
Comme si on se trouvait en pleine mer impossible de faire rouler un véhicule, ce qui entraina un blocage intense dans la circulation.
A perte de vu des rangs de voitures dont les conducteurs désespérées n’arrêtaient de klaxonner, partout des piétons qui, pour rattraper le temps déjà perdu décident d’abandonner les « Tata, NDianga Ndiaye, Car rapides » entre autre véhicules de transport pour ensuite emprunter les charrettes qui occasionnellement servaient de passeurs,
D’autres continuaient leurs chemins à pieds.
Pape I Gueye Usager : « ce qui se passe ici est du jamais vu. Depuis 17 h je suis en route pour aller au travail et vous voyez bien qu’il est déjà 19 h alors que je doit être au lieu de travail au plus tard avant 19 h 30 c’est vraiment compliqué ,je crains même de perdre ma moto mais ça prouve bien que nos politique ne font que parler mais le travail ça reste ; car comme vous le savez il est bon de construire des routes mais mieux est de prévoir ces genres de phénomènes naturels .
Si la canalisation était bonnes, ces eaux n’auraient pas stagnées ici et encor moins envahir les maisons des populations, regardez là-bas ! Juste devant vous (il fit signe) cette maison que vous voyez son mur vien de s’écrouler. "Je pense qu’il est temps qu’on revoie le système d’évacuation des eaux de ce pays je me demande ce que fait L’ONASE (office national de l’assainissement du Sénégal) "
« Rien a part des publicité » ajoute une dame tenant entre ses mains ses chaussures de talon haute « J’ai abandonné mon taxi pour continuer a pied parce que depuis deux tour d’horloge étions bloqué dans la circulation du rond point liberté6 jusqu’ici aucune voiture ne bouge j’ai quitté les Almadies depuis 17 h jusqu’à présent jr n’arrive pas a sortir de là et j’ai un Bébé d’un an qui m’attend à la garderie et mon travail domestique c’est pourquoi je préfère continuer à pied affin de pouvoir arriver a temps et s’occuper de ma maison » (poursuit Madame ND d’un ton un peu inquiet) .
Mais je pense bien que comme là si bien dit monsieur c’est de la faute de nos gouvernants car le travail ne doit pas se limiter à l’intervention mais aussi la prévention parce que si on avait une bonne canalisation on n’aurait pas était dans ces situations aujourd’hui, notre politique d’assainissement reste vraiment a désirer.
Nous interpelons ainsi l’État a bien revoir la gestion des inondations et d’arrêter les promesses non tenu. Je vous remercie ».
Ainsi interpelé l’État doit par le biais de l’ONAS intervenir affin d’éviter de pareil cas pour l’avenir car ce qui s’est passé hier peut constituer un frein à l’économie vus que pendant quatre tour d’horloge beaucoup n’ont pas pu vaquer à leurs occupations ce qui pouvait être évité par des politiques préventives et de suivi à l’assainissement.

Ibrahima Dieng ledakarois.net



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →