logo
 

Gestion des déchets
L’UCG veut mettre en place un mécanisme de contrôle citoyen

26/02/2017

Après que le transfert de la gestion des déchets urbain ait été transféré de l’Entente Cadak Car à l’Unité de coordination et de gestion (UCG) l’heure est de faire face aux urgences.
Selon Ibrahima Diagne, patron de l’unité de coordination de gestion des déchets (Ucg) d’annoncer en point de presse hier, que ce qu’il faut est un programme de propreté urbain. « Il faut arriver à intégrer la gestion des déchets à l’occupation du domaine public » dira-t-il.
Le dispositif de collecte devrait être revu a dit M. Diagne. « Il y a des ajustements à apporter dans le fonctionnement. Parce que nous avons voulu une responsabilisation territoriale. Que chaque prestataire soit responsabilisé autour d’un territoire circoncis. On a voulu aussi encadrer un certain nombre d’activités. On a mis en place un guide d’intervention à l’intention du personnel. Ce sera un manuel de procédure qui va définir nos relations avec les prestataires ».
Sur le plan du travail dira-t-il, dans chaque commune, il y a un seul concessionnaire. « Et nous avons déterminé les modes opératoires et on a exigé aux concessionnaires de désigner un représentant qui prendra part aux réunions de travaux. Et on leur a demandé de nous faire part de l’ensemble de leurs moyens logistiques pour voir s’ils sont à la hauteur du travail qu’on leur a confié ».
Un traitement de choc des grandes artères sera fait dira Ibrahima Diagne. « Dakar est la porte d’entrée du Sénégal. Il faut qu’on ait une bonne appréciation des grandes artères ».
« On va revoir le fondement de la gestion des déchets. Ce qu’on veut, ce n’est pas que l’UCG vienne nettoyer, mais qu’on mobilise les acteurs de quartier en rapport avec les collectivités locales pour nettoyer les grandes artères » fera-t-il savoir.
Mieux souhaite le Coordinateur de l’UCG, le souhait est d’arriver à un mécanisme de contrôle citoyen et une meilleure professionnalisation du système de gestion des déchets. « Nous allons organiser une plateforme la plus large possible avec l’implication des élus locaux et les acteurs du système de gestion des déchets. On propose un cadre de travail qui prend en charge tous les acteurs. Je pense que ces innovations pourront permettre d’améliorer la gestion des ordures » conclura t-il.

DAKARACTU



03/01/2017

Chrono J-12

Selon un rapport de l’Institut national d’études démographiques (Ined), la population (...)

Lire l'article →

Condamné à 2 ans d’emprisonnement dont 6 mois ferme et à une amende de 25 millions FCFA (...)

Lire l'article →

Pour bien gérer le pays et répondre aux attentes des populations, « le président doit (...)

Lire l'article →

Après la lettre ouverte du magistrat Ibrahima Hamidou Dème, adressée au chef de l’Etat, (...)

Lire l'article →

Pour prévenir les nombreux accidents de la route et réduire de manière considérable le (...)

Lire l'article →

Belle moisson du service régional du commerce de Dakar dont les responsables ont (...)

Lire l'article →

Le corps sans vie d’un homme a été retrouvé, hier, au cimetière de Soumbédioune, en fin (...)

Lire l'article →

Au moment où le débat sur le maintien ou non du franc CFA fait rage, l’ambassadeur de la (...)

Lire l'article →

Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck s’est rendu hier à Saint-Louis au chevet du (...)

Lire l'article →

On connait l’identité des douaniers qui ont tiré et atteint mortellement par balle le (...)

Lire l'article →

Entre l’actuel chef de l’État, né après les Indépendances, et son prédécesseur, plus de 90 (...)

Lire l'article →

La jeune responsable de l’Apr Marème Thiam Babou sera entendue ce jeudi à la gendarmerie (...)

Lire l'article →