logo
 

L’Etat fait plier la Sonatel :
L’opérateur casque 32 milliards pour la 4G et 68 milliards pour le renouvellement de sa concession

03/12/2016

Alors que les trois opérateurs que sont Tigo, Expresso et Orange avaient refusé de soumissionner pour l’acquisition de la 4G, voilà que le dernier nommé vient d’acquérir la licence pour l’exploitation dudit réseau. Abdou Karim Sall en a fait l’annonce ce matin lors d’un face à face avec la presse.
« La concession qui avait été accordée à Sonatel arrive bientôt à expiration. Les deux parties ont très tôt exprimé leur volonté de poursuivre la concession en adoptant leur obligation réciproque aux données nouvelles de l’environnement socio-économique et technologique. C’est la raison pour laquelle ledit renouvellement intervient à un moment où le Gouvernement a décidé de mettre à la disposition des opérateurs des licences et fréquences en vue de l’exploitation des réseaux 4G ouvert au public. Pour profiter des gains de temps qui pourraient résulter de l’extension du périmètre de la licence renouvelée à l’exploitation du réseau de télécommunications ouvert au public, en évitant deux procédures, le Gouvernement et l’opérateur ont décidé de mettre à profit le renouvellement de la concession de Sonatel pour introduire dans le périmètre de la concession, l’exploitation de la 4G », dira M Sall.
L’opérateur historique a acquis donc la 4 G après une nouvelle évaluation de l’offre 4G en payant 32 milliards de FCFA pour « obtenir 20 méga. 10 méga dans la bande 800 et 10 méga dans la bande 1800 ». Cette acquisition est soutenue par une obligation de débuter la commercialisation de la 4G « dans deux mois au plus tard à compter de la date de signature des assignations de fréquences. »
Cette procédure pragmatique, précisera Abdou Karim Sall, « ne fait pas obstacle à ce que le Gouvernement attribue de nouvelles licences pour les réseaux 5G, 6G etc... »
Pour permettre aux autres opérateurs pas concernés par un renouvellement de concession, l’ARTP a procédé comme nous l’avons dit plus haut à une nouvelle évaluation de l’offre 4G en apportant les réaménagements suivants à l’ordre initial.
Il s’agit d’une « réduction de la durée qui passe de 20 à 17 ans, la réduction des quantités de fréquences proposées en retirant la bande de fréquence 700 pour permettre à notre pays de disposer de cette ressource en or, en se donnant la possibilité de la vendre aux enchères d’ici un an et demi ou 2 ans ». Mais aussi l’augmentation du taux de couverture qui passe de 65 à 70% en 5 ans et 85 à 90% en 10 ans .
Des échanges sont en cours avec les opérateurs Tigo et Expresso pour leur permettre d’acquérir la 4G dans les mêmes conditions,
« Nous allons vendre aux deux operateurs la 4G que ce soit à travers une modification de leurs cahiers de charges. En modifiant les cahiers de charge nous pouvons leur donner la 4G moyennant le paiement du prix qui correspondra à la quantité de fréquence qu’ils auraient choisis et que nous aurons proposé » a fini par annoncer le DG de l’ARTP.



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →