logo
 

L’impuissance, un faux problème de nos jours ?

13/12/2017

Le terme “impuissance” n’est pratiquement plus utilisé. Aujourd’hui, on parle davantage de pannes d’érections. Considérant évidemment qu’une panne n’est pas définitive. Ce qui est presque vrai à 100 pour cent puisqu’aujourd’hui, il existe de multiples remèdes contre les pénis en berne.
L’impuissance concerne aussi les femmes
Evidemment, l’impuissance ne concerne que les hommes mais elle gêne considérablement la libido des femmes. Une femme qui a un amant ayant des pannes à répétition se sent moins désirable et se met à douter d’elle-même et par conséquence, à plus ou moins long terme, elle se désintéresse de la sexualité. Ce souci n’est donc jamais à prendre à la légère. Si une panne se produit une fois, inutile de s’en inquiéter, tout se passera bien la prochaine fois. Cela probablement dû à la fatigue, à une petite anxiété. Mieux vaut néanmoins ne pas évoquer le sujet. La femme doit rassurer son partenaire sans pour autant dire : « C’est pas grave » car justement, c’est souvent vécu de manière assez dramatique pour lui. Quant à l’homme, mieux vaut passer à autre chose car s’acharner à retrouver une érection risque d’augmenter l’angoisse de performance. La prochaine fois, tout risque en revanche de rentrer dans l’ordre.
La difficulté d’en parler
En revanche, lorsque les pannes se reproduisent, les hommes, bien souvent, ont tendance, au lieu d’évoquer le sujet, d’espacer les rapports par peur de renouveler l’échec. Alors pourquoi les hommes n’osent-ils pas encore en parler facilement à leur compagne et à leur médecin ?
Leur partenaire très souvent se sent visée, responsable (ce qui peut être le cas certes mais c’est loin d’être systématique) et donc réagit mal. Ils aborderont plus facilement la question face à un médecin qui n’est pas leur médecin traitant.
Ne restez pas avec une verge molle
Ce silence est vraiment regrettable car plus l’impuissance s’installe, plus elle provoque des dégâts dans le couple. Tous les hommes ou presque connaissent ou connaîtront des pannes. Et après la soixantaine, il est presque normal de ne plus avoir la même vigueur, c’est le cas pour tous nos organes sans exception.
Ainsi l’impuissance reste tout de même un vrai problème de nos jours et c’est bien dommage.
Alors adaptez votre sexualité sans penser à la performance mais ne restez pas avec une verge molle car c’est dévalorisant pour votre estime de vous-même et il y a toujours une solution adaptée.
Voici quelques conseils pour éviter cette panne :

- Si vous vous sentez particulièrement anxieux lors d’un premier rapport avec une nouvelle partenaire, prenez le temps de flirter et ne passez pas à l’acte obligatoirement les premiers soirs. Cet apprivoisement des corps suffira à vous redonner confiance.
- Si vous êtes sur le point d’avoir un rapport sexuel et que vous n’avez finalement pas très envie, faites fonctionner votre imaginaire fantasmatique et n’hésitez pas à vous aider de votre main pour retrouver toute votre vigueur.
- Si vous commencez à sentir que votre rigidité est moins présente, augmentez le temps de préparation, appelé à juste titre les préliminaires. Et respectez votre temps réfractaire. Ce temps de latence entre deux rapports sexuels qui chez l’homme s’allonge au fil des années.
- Enfin si vous avez vraiment des pannes, consultez.

Aujourd’hui, il existe des solutions à toutes, ou presque toutes, les pannes masculines. Même les impuissances totales peuvent se résoudre grâce aux implants péniens devenus très efficaces et discrets. Et bien sûr , les pilules (Viagra, Levitra, Cyalis et Spectra ) sont capables de redonner à l’homme toute sa vigueur à la moindre panne.



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →