logo
 

Bon vendredi
L’importance des liens de parenté en Islam

23/09/2017

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
Le messager d’Allah (saws) nous a informé que les liens de parenté et le dépôt se tiendront sur les côtés du Sirat (un pont qui traverse l’enfer) afin de soutenir ceux qui les respectaient et de témoigner contre ceux qui les rompaient et les trahissaient.
La personne de confiance et celle qui préservait les liens va donc réussir alors que celle qui coupait les liens et trahissait la confiance des autres va périr.
Dans l’authentique de Mouslim, Houdhayfa (ra) rapporte que le messager d’Allah (saws) a dit : « Le dépôt et les liens de parenté se tiendront de part et d’autre du pont (sirat), à sa gauche et à sa droite. »
L’imam an Nawawi (rh) a dit dans son explication de ce hadith : « Le fait que le dépôt et les liens de parenté se trouve sur les côtés du Sirat afin de demander leurs droits nous indique à quel point leur valeur est grande auprès de leur seigneur. »
De nombreux textes viennent nous prouver l’importance de respecter les liens ainsi que le dépôt qui nous est confié.
Concernant les liens de parenté, Allah taala a dit : “Craignez Allah au nom duquel vous vous implorez les uns les autres, et craignez de rompre les liens du sang. Certes Allah vous observe parfaitement”.
Le prophète (saws) a dit : « Que celui qui croit en Allah et au jour dernier préserve les liens de parenté ! »
Dans les deux recueils authentiques, il est rapporté d’après Aisha (ra) que le prophète (saws) a dit : « les liens de parenté sont accrochés sur le trône (el arch) et disent : « Celui qui nous respecte, que Dieu reste lié à lui ! Et celui qui nous rompt, que Dieu rompe avec lui ! ».
Les liens du sang sont ainsi très important en Islam. Celui qui les respecte, Allah sera lié à lui par sa clémence et ses bienfaits alors que celui qui les coupe, Allah rompra avec lui.
Allah a dit : “Vous réussirez si vous arrêtez de semer la destruction sur terre et de rompre vos liens de parenté ; car ceux-là sont ceux qu’Allah a maudit, alors Il les a rendus sourds et aveugles”. Dans les deux Sahihs (Rapporté de Boukhari et Mouslim), il est mentionné que le Messager de Dieu (saws) a dit : « N’entrera pas au Paradis celui qui a rompu ses liens de parenté. »
Quel est l’ordre de priorité des liens de parenté ?
Les liens du sang sont à respecter dans cet ordre de priorité :
1- Ta mère
2- Ton père
3- Tes grands-parents
4- Tes frères et sœurs
5- Tes oncles et tantes paternels
6- Tes oncles et tantes maternels
7- Leurs enfants de manière générale (les cousins et cousines)
Respecter les liens de parenté signifie être bon envers eux, leur apporter le maximum de bien et les protéger du mal.
Le respect des liens du sang se fait en les saluant, en leur rendant visite, en les aidant, les conseillant, les consultant, en leur souriant et en les accueillant avec le meilleur visage.
Le messager d’Allah (saws) a dit : « Celui qui respecte les liens familiaux n’est pas celui qui est bon lorsqu’on est bon avec lui. Plutôt, c’est celui qui restaure les liens lorsqu’on les coupe. »
Il a dit également (saws) : « l’aumône versée pour un pauvre compte une, alors que l’aumône versée pour la famille compte 2 : une aumône et un respect des liens. »
Ibn Hazm (rh) a dit : « celui qui vit dans la richesse alors que ses proches sont dans le besoin est considéré comme quelqu’un qui rompt les liens de parenté même s’il leur rend visite matin et soir. »
De même, certains proches vivant pourtant dans le même pays ne se voient pas pendant un ou deux ans, voire plus alors qu’ils peuvent le faire sont également considérés comme ceux qui rompent les liens sauf si bien-sûr ils les visitent durant les fêtes de l’aid (Korité et Tabaski : Ndlr).
Ceci concerne les gens qui n’ont pas d’excuses.
Quant à ceux qui sont excusés, il s’agit de celui qui habitent par exemple dans un pays éloigné même s’il ne peut rendre visite à sa famille pendant de longues périodes il n’y a pas de mal, du moment qu’il les contacte par téléphone ou un autre moyen pour prendre des nouvelles et qu’il leur envoie de l’argent en cas de besoin.
Cependant, si sa famille fait partie des gens de la débauche et de la mécréante, il est tenu de les exhorter, de les conseiller et de leur expliquer que s’ils persistent dans cet état il devra rompre avec eux pour Allah.
Les récompenses promises
Les liens de parenté sont sources de grandes miséricordes de la part du Tout Miséricordieux pour les serviteurs ainsi qu’une richesse et une prolongation de la vie.
Le prophète (saws) a dit : "Celui qui aimerait qu’on élargisse sa subsistance et qu’on retarde l’échéance de sa mort, qu’il se montre bon avec ses proches ! »
La meilleure des choses, c’est de renouer avec celui qui a rompu la relation avec toi, que tu donnes à celui qui te prive et que tu sois bon envers celui qui agit mal avec toi afin de préserver les liens et ainsi d’obéir à Allah.
Un homme vint se plaindre de ses parents auprès de Prophète (saws) en disant :"j’ai des proches parents envers qui je respecte les liens de parenté et qui ne le font pas avec moi, je leur fais du bien et ils me font du mal. Je les traite avec gentillesse et ils me traitent brutalement." Le prophète lui répond (Saws) : “si tu es vraiment tel que tu viens de dire, c’est comme si tu leur faisais avaler sans eau de la cendre brûlante. Tu ne cesseras pas de trouver en Dieu un soutien tant que tu agira ainsi." (Rapporté par Mouslim)
Le messager d’Allah (saws) nous a informé qu’il n’y a pas de récompense plus rapide que celle du respect des liens du sang et il n’y a pas de punition plus rapide que celle de celui qui rompt les liens.
Pardonnez donc à vos proches et unissez vos liens, même avec ceux qui les rompent afin de traverser le Sirat en sécurité.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →