logo
 

SURPATION DE FONCTION :
L’étudiant de la Fac de droit se fait passer pour un avocat afin d’assister son frère

23/01/2017

Décidément il y a des étudiants qui dansent plus vite que la musique. Mouhamadou Habib Gueye, étudiant de la Faculté de Sciences juridiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar a été attrait à la barre du tribunal de Dakar. L’apprenant s’est présenté comme avocat pour assister son frère qui était convoqué au commissariat de police de Golf Sud.

Mouhamadou Habib Gueye pourrait bien se retrouver de l’autre côté de la barre dans quelques années. Mais cet étudiant à la Faculté de Sciences juridiques a décidé d’y aller un peu trop vite.

Tout est parti d’une convocation servie à son grand frère Mouhamadou Moustapha Guèye, décrit comme un déficient mental, pour le délit d’escroquerie. Conscient que son frangin ne saurait se défendre devant les policiers, Habib a décidé de l’accompagner. Mais l’étudiant change ses plans au dernier moment. En effet arrivé au commissariat, il se présente comme l’avocat du sieur Mouhamadou Moustapha Guèye (son frère) et demande ainsi à assister son « client » lors de l’interrogatoire. Les flics acceptent ainsi de le laisser assister à l’interrogatoire, mais quand le commissaire de police décida de déférer Mouhamadou Moustapha Guèye, le frère et faux-avocat prend la parole pour dire au commissaire qu’il n’avait point le droit d’envoyer son « client » en prison sans même les entendre.

Ce qui a eu le don de mettre le chef de poste dans tous ses états. Il demande ainsi à l’étudiant de prouver son statut d’avocat. Et comme l’étudiant en troisième année de droit était dans l’impossibilité de démontrer qu’il porte la robe noire, le commissaire décide de le déférer pour les chefs d’accusation d’usurpation de fonction et d’outrage à agent.

Présenté aujourd’hui aux juges du tribunal des flagrants délits de Dakar, l’étudiant a reconnu avoir assisté à l’interrogatoire de son grand frère mais nie s’être présenté comme avocat. « C’est vrai que j’ai pris part à l’interrogatoire de mon frère, mais c’est parce qu’il est malade et incapable de se défendre. Je n’ai fait que mon devoir de frère. Mais je ne me suis jamais fait passer pour un avocat », a plaidé l’étudiant.

Dans sa réquisition le procureur qui a tancé le jeune étudiant qui selon lui affaibli l’autorité, a fini par requérir une peine d’emprisonnement de deux mois ferme. Finalement il ne sera condamné qu’à dix jours de prison ferme.

Ngonesaliou Diop ledakarois.net



03/01/2017

Chrono J-12

Au rythme où vont les choses en Gambie, les Etats-Unis craignent le chaos. En effet, (...)

Lire l'article →

Préserver le droit à l’éducation des 4 mille élèves gambiens refugiés dans la région du (...)

Lire l'article →

Le secteur privé sénégalais ne rayonne pas. Il est composé à 90% de PME, qui ne (...)

Lire l'article →

Une partie du personnel du défunt journal Le Populaire a déposé une plainte contre Bara (...)

Lire l'article →

Quatre personnes étaient présentes, ce lundi 16 janvier 2017, sur les lieux de (...)

Lire l'article →

Le célèbre homme d’affaire nigérien, Ali Dangote, va lancer, à Lagos, d’une usine de (...)

Lire l'article →

Le Sénégal et la Mauritanie produiront du gaz en 2021 à partir d’un gisement qui se situe (...)

Lire l'article →

Les circonstances de la libération de Karim Wade intriguent ses proches et membres du (...)

Lire l'article →

Depuis dimanche dernier, le drapeau de la Guinée flotte sur le village de Diaka, près (...)

Lire l'article →

i le Sénégal a battu (2-0) la Tunisie, ce dimanche, c’est grâce à deux buts de Sadio Mané (...)

Lire l'article →

Face aux médiateurs de la Cedeao, Yahya Jammeh a déliré pendant deux heures de temps (...)

Lire l'article →

Adama Barrow est en deuil. Il vient de perdre son garçon de 8 ans. L’information, qui (...)

Lire l'article →