logo
 

L’avocat de Boughaleb, condamné à 20 ans, crie à l’injustice

23/05/2017

Malgré a condamnation de son client à 20 ans de prison, Me Moussa Bocar Thiam continue de clamer l’innocence de Sidy Mohamed Boughaleb reconnu coupable du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye. Face à la presse hier, mardi 28 juin, l’avocat a informé avoir fait appel de la décision du tribunal et plaidé que le policier qui séjourne à Rebeuss est victime « d’une décision politique ».

Pour convaincre son monde, Me Thiam cite des témoins qui ont déclaré que Boughaleb recevait des soins au camp Abdou Diassé au moment de la mort de Bassirou Faye et qu’un policier a affirmé avoir vu un de ses collègues, différent de Boughaleb, diriger son arme vers l’étudiant.



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →