logo
 

L’avocat de Boughaleb, condamné à 20 ans, crie à l’injustice

23/01/2017

Malgré a condamnation de son client à 20 ans de prison, Me Moussa Bocar Thiam continue de clamer l’innocence de Sidy Mohamed Boughaleb reconnu coupable du meurtre de l’étudiant Bassirou Faye. Face à la presse hier, mardi 28 juin, l’avocat a informé avoir fait appel de la décision du tribunal et plaidé que le policier qui séjourne à Rebeuss est victime « d’une décision politique ».

Pour convaincre son monde, Me Thiam cite des témoins qui ont déclaré que Boughaleb recevait des soins au camp Abdou Diassé au moment de la mort de Bassirou Faye et qu’un policier a affirmé avoir vu un de ses collègues, différent de Boughaleb, diriger son arme vers l’étudiant.



03/01/2017

Chrono J-12

Au rythme où vont les choses en Gambie, les Etats-Unis craignent le chaos. En effet, (...)

Lire l'article →

Préserver le droit à l’éducation des 4 mille élèves gambiens refugiés dans la région du (...)

Lire l'article →

Le secteur privé sénégalais ne rayonne pas. Il est composé à 90% de PME, qui ne (...)

Lire l'article →

Une partie du personnel du défunt journal Le Populaire a déposé une plainte contre Bara (...)

Lire l'article →

Quatre personnes étaient présentes, ce lundi 16 janvier 2017, sur les lieux de (...)

Lire l'article →

Le célèbre homme d’affaire nigérien, Ali Dangote, va lancer, à Lagos, d’une usine de (...)

Lire l'article →

Le Sénégal et la Mauritanie produiront du gaz en 2021 à partir d’un gisement qui se situe (...)

Lire l'article →

Les circonstances de la libération de Karim Wade intriguent ses proches et membres du (...)

Lire l'article →

Depuis dimanche dernier, le drapeau de la Guinée flotte sur le village de Diaka, près (...)

Lire l'article →

i le Sénégal a battu (2-0) la Tunisie, ce dimanche, c’est grâce à deux buts de Sadio Mané (...)

Lire l'article →

Face aux médiateurs de la Cedeao, Yahya Jammeh a déliré pendant deux heures de temps (...)

Lire l'article →

Adama Barrow est en deuil. Il vient de perdre son garçon de 8 ans. L’information, qui (...)

Lire l'article →