logo
 

Trafic international d’armes
L’associé polonais de Jammeh arrêté en Espagne

25/05/2017

Souvent cité dans des trafics scabreux, le nom du Président Yahya Jammeh vient une nouvelle fois d’être mêlé à une rocambolesque histoire de trafic international d’armes à destination du Soudan du Sud. L’un des associés présumés du leader gambien dans ce trafic international est tombé la semaine dernière en Espagne.

Tout est parti de l’arrestation d’un Polonais à Ibiza (îles Baléares) en Espagne. Cet individu se faisait passer pour un diplomate de Guinée-Bissau et menait un train de vie dispendieux. Intrigués par cet homme ‘’mystérieux’’, les renseignements espagnols, aidés par leurs collègues européens, réalisent vite qu’il s’agit d’un ancien militaire de l’armée polonaise qui dirige maintenant un empire de sociétés avec des liens en Allemagne, en Belgique, en France et au Royaume-Uni, toutes enregistrées dans des paradis fiscaux.

De fil en aiguille, les enquêteurs espagnols découvrent qu’une des sociétés appartenant à cet ancien militaire polonais, dont l’identité n’a pas été révélée, se serait procuré beaucoup d’armes sur le marché noir, notamment en Europe de l’est. C’est à travers cette même société que le faux diplomate de Guinée-Bissau aurait joué les intermédiaires dans la négociation et la vente de plus de 200 000 fusils AK-47, des lance-missiles et des chars au Soudan du Sud, en proie à une guerre civile meurtrière depuis son indépendance en 2011.

Et c’est là qu’intervient le rôle du Président gambien Yahya Jammeh qui s’est très vite révélé être l’un des nombreux contacts du trafiquant d’armes polonais. En effet, les limiers espagnols, aidés par la police européenne Europol, découvrent que l’un des quatre avions présidentiels du Président Yahya Jammeh a souvent été utilisé par le trafiquant polonais pour ses déplacements au Soudan du Sud. Un haut responsable de la police espagnole contacté par le journal espagnol ‘’El Pais’’ de confirmer : « Nous enquêtons sur ce suspect depuis 2012. Il possédait un faux passeport diplomatique bissau-guinéen et avait installé à l’entrée de son domicile une plaque faisant passer sa luxueuse villa avec vue sur la baie pour un territoire consulaire. On sait qu’il a utilisé l’avion du Président de Gambie dans ses multiples déplacements pour livrer des armes ».

Il faut dire que l’évocation d’un avion présidentiel de la flotte de quatre aéronefs du Président Yahya Jammeh dans une histoire de trafic d’armes n’est pas une première. L’un de ces appareils baptisé New Millénium avait été le moyen de transport des armes et des diamants du sang à travers l’Afrique et en Europe par le trafiquant d’armes russe Victor Bout qui purge une peine de 35 ans aux Etats-Unis. A l’époque, la guerre faisait rage au Liberia et en Sierra Léone et Jammeh avait joué un rôle clé à travers son ami Baba Jobe qui était très proche de Kadhafi.

Baba Jobe avait d’ailleurs été frappé d’un mandat d’arrêt international et ses comptes gelés par les Nations unies. Jammeh n’avait dû son salut qu’à sa décision de collaborer pour donner les éléments de preuves nécessaires à l’inculpation de Charles Taylor par la Cour Pénale internationale.

Aussi, en octobre 2010, Jammeh et sa société Kanilai Farms ont été pris en flagrant délit de trafic d’armes en provenance d’Iran, lorsque plusieurs conteneurs ont été découverts au port d’Apapa au Nigeria. Certaines de ces armes se sont retrouvées en Casamance où elles ont été utilisées par les rebelles du Mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC) dont certaines factions ont des bases arrière en Gambie.

(Sources El Pais et Diario de Ibiza)



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →