logo
 

Niasse solde ses impôts mais conteste
L’Assemblée nationale a soldé sa dette fiscale....

19/01/2017

L’Assemblée nationale a soldé sa dette fiscale. Selon Libération qui rapporte l’information dans son édition de ce mercredi, l’institution parlementaire a réglé l’ardoise en filant il y a six jours un chèque à la Direction des Impôts et des Domaines.

Cependant, les services de Moustapha Niasse contestent les pénalités de retard infligées par l’administration fiscale et la base de calcul des impôts des députés. En effet, pour le fisc sénégalais, l’Assemblée nationale devait un total de 2,6 milliards de francs CFA. Une somme composée pour un peu plus de 1 milliard du principal et pour un peu plus de 800 millions des pénalités.



03/01/2017

Chrono J-12

L’ancien footballeur El Hadji Diouf a lancé un quotidien sportif nommé « Sport 11 » dont (...)

Lire l'article →

À propos de la crise au Ps, les responsables socialistes, réputés proches du secrétaire (...)

Lire l'article →

Le président de l’Association des communicateurs traditionnels, El Hadji Mansour Mbaye, (...)

Lire l'article →

L’équipe nationale de football du Sénégal a-t-il bien joué contre la Tunisie ? Ça importe (...)

Lire l'article →

La 31ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) Gabon 2017 a démarré samedi (...)

Lire l'article →

L’Assemblée nationale de la Gambie est convoquée en session ce lundi. Officiellement, (...)

Lire l'article →

19 suspects dont 8 transitaires et 6 agents de Dubaï Port sont tombés dans le cadre de (...)

Lire l'article →

Le passage du ministre des Postes et Télécommunications à l’Assemblée nationale hier, (...)

Lire l'article →

Le Collectif des cadres casamançais (CCC) souhaite que le président gambien sortant (...)

Lire l'article →

À la tête de la Commission nationale du dialogue des territoires (Cndt), Djibo Kâ gère (...)

Lire l'article →

Un groupe de députés de l’opposition a déposé hier, mardi 10 janvier, un recours devant le (...)

Lire l'article →

Yaya Jammeh est-il en train de montrer qu’il reste le maître du jeu dans son pays ? (...)

Lire l'article →