logo
 

L’armée Camerounaise arrête 8 soldats français combattant aux cotés de Boko Haram

26/06/2017

Mr. Laurent Fabius, le ministre français chargé des affaires étrangères aurait ordonné au gouvernement camerounais la libération et le rapatriement immédiat en France des 08 européens capturés par les forces de défense Camerounaises dans le nord Cameroun et qui étaient au service des islamistes terroristes Boko haram afin que ceux-ci soient jugés et écroués selon leur mérite.

Mr. Fabius agit comme si le Cameroun était son garçon de course et ne disposait pas de juridictions et des lois anti-terroristes pour juger les auteurs qui se rendent responsables d´actes terroristes pourtant d´atteinte à la sûreté de l´état du Cameroun.

L’ambassade de France au Cameroun niait de façon hypocrite et mensongère, en août 2014 toute implication sécrète de la France dans la déstabilisation du Cameroun à travers la secte Boko Haram. Que font des soldats "blancs" dans les rangs d´islamistes "noirs" ?

Ces déclarations du ministre Fabius sont une expression du mépris et d´une violation flagrante de la souveraineté du Cameroun doublée d´arrogance de colon. Le Cameroun est un état souverain n’en déplaise au Colon.

Afrique Media

HUIT(8) SOLDATS BLANCS ARRETÉS DANS LE NORD CAMEROUN PAR L´ARMEE CAMEROUNAISE

Dans la cinglante riposte du 12 janvier des forces de défense camerounaises contre les islamistes de la secte Boko A Rats qui a laissé sur le carreau 140 assaillants islamistes à Kolofata, les soldats camerounais ont mis la main sur un important arsenal de guerre constitué de fusils d’assaut, d’armes lourdes et du matériel de transmission ultramodernes.
Entre autre Soixante dix(70) autres assaillants ont été fait prisonniers parmi lesquels huit(8) d´origine européenne. Deux chars de guerre, deux avions cargos du type Antonov en provenance du Qatar contenant des munitions et armes lourdes ont été également saisis.
Nous avons ici une fois de plus la preuve matérielle qu´une MAIN INVISIBLE ÉTRANGÈRE A L´AFRIQUE se drape derrière le prétexte Boko A Rats pour déstabiliser le Cameroun. Nous le disons ici tous les jours mais personne ne veut nous croire.



Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →

Les députés ont adopté, lundi à l’unanimité le projet de loi modifiant les articles 75 et (...)

Lire l'article →