logo
 

L’armée Camerounaise arrête 8 soldats français combattant aux cotés de Boko Haram

14/12/2017

Mr. Laurent Fabius, le ministre français chargé des affaires étrangères aurait ordonné au gouvernement camerounais la libération et le rapatriement immédiat en France des 08 européens capturés par les forces de défense Camerounaises dans le nord Cameroun et qui étaient au service des islamistes terroristes Boko haram afin que ceux-ci soient jugés et écroués selon leur mérite.

Mr. Fabius agit comme si le Cameroun était son garçon de course et ne disposait pas de juridictions et des lois anti-terroristes pour juger les auteurs qui se rendent responsables d´actes terroristes pourtant d´atteinte à la sûreté de l´état du Cameroun.

L’ambassade de France au Cameroun niait de façon hypocrite et mensongère, en août 2014 toute implication sécrète de la France dans la déstabilisation du Cameroun à travers la secte Boko Haram. Que font des soldats "blancs" dans les rangs d´islamistes "noirs" ?

Ces déclarations du ministre Fabius sont une expression du mépris et d´une violation flagrante de la souveraineté du Cameroun doublée d´arrogance de colon. Le Cameroun est un état souverain n’en déplaise au Colon.

Afrique Media

HUIT(8) SOLDATS BLANCS ARRETÉS DANS LE NORD CAMEROUN PAR L´ARMEE CAMEROUNAISE

Dans la cinglante riposte du 12 janvier des forces de défense camerounaises contre les islamistes de la secte Boko A Rats qui a laissé sur le carreau 140 assaillants islamistes à Kolofata, les soldats camerounais ont mis la main sur un important arsenal de guerre constitué de fusils d’assaut, d’armes lourdes et du matériel de transmission ultramodernes.
Entre autre Soixante dix(70) autres assaillants ont été fait prisonniers parmi lesquels huit(8) d´origine européenne. Deux chars de guerre, deux avions cargos du type Antonov en provenance du Qatar contenant des munitions et armes lourdes ont été également saisis.
Nous avons ici une fois de plus la preuve matérielle qu´une MAIN INVISIBLE ÉTRANGÈRE A L´AFRIQUE se drape derrière le prétexte Boko A Rats pour déstabiliser le Cameroun. Nous le disons ici tous les jours mais personne ne veut nous croire.



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →