logo
 

L’ANCIEN FOOTBALLEUR INTERNATIONAL SÉNÉGALAIS FERDINAND COLY DEVANT LE TRIBUNAL CORRECTIONNEL LE 08 DÉCEMBRE PROCHAIN

22/09/2017

Cest à la barre du tribunal correctionnelle que l ’affaire devait etre jugé. Malheureusement,le procès a été renvoyé une deuxième fois jusqu’au 8 décembre pour la comparution de la partie civile. Interpellé sur les faits, le nommée Sidy fall propriétaire d’une école de formation de jeunes footballeurs avait conclu avec la dame Fatim Samb pour un voyage à l’étranger de son fils. Sur ceux la dame devait lui ceder trois parcelles et terrain sis à Keur N’diaye Lô. Pour mettre en confiance cette dame le sieur Sidy Fall la fait savoir que l’ancien footballeur Ferdinand Coly était intéressé par des parcelles. Ainsi elle céda trois parcelles à cet ancien international a raison de 1 million huit cent francs Cfa puis un acte de cession a été établi à cet effet. Sur ce, Ferdinand Coly dans le souci de régularisation des dites parcelles. remet de l’argent à Omar diallo pour s’occuper de la dite operation. Ainsi,des plans ont ete confectionné et il restait que les extraits de délibération. Devant les obstacles rencontrés par Sidy Fall pour faire voyager le fils de Fatim Samb, cette dernière lui demande de restituer les trois parcelles qu’il accepte volontiers. En outre, quant à Ferdinand Coly,il court toujours derriere cette dame pour être en possession de ses trois parcelles d’une superficie de 450 mettre carré car ayant acquis celles ci au moyen d’une transaction. Sur ce, il déclare être mêlé ni de pres ni de loin à un quelconque voyage du fils de cette dame. Il poursuit qu’il n’a jamais vu ce fils ni être un agent recruteur. Malheureusement,la dame Fatim Samb campe sur sa position et affirme que le cas de Sidy Fall et celui de Ferdinand Coly sont liés et ne compte pas livrer ces parcelles.
Interrogé sur les faits, le sieur Coly réitère les propos de son mandataire à l’encontre de la dame Fatim Samb et reconnu avoir remis 1 million huit cent mille a cette dame représentant les parcelles par la suite cette meme dame est venu a mon bureau à sacré coeur pour l’exposer son probleme lie à un quelconque voyage de son fils et en même temps ses propres problèmes financiers et en presence de son fils et de son mari je lui ai remis encore remis la somme 800 mille. Par ailleurs, l’avocat de Fatim Samb juge que ce dernier ne comparaîtra jamais devant cette barre c’est pour ça qu’il a envoyé son representant . Ce que l’avocat de Ferdinand Coly Me Barrro nie en disant que son client n’a pas fuit et il peut comparaitre pour cette raison il a demandé le renvoi jusqu’au 8 décembre.

Ngone Saliou Diop



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →