logo
 

Khalifa Sall : « le mal de Dakar, c’est la mentalité et le comportement de ses habitants »

29/04/2017

Le maire de la Ville de Dakar, Khalifa Ababacar Sall, invite les citoyens à s’assumer dans la gestion de la capitale au lieu de subir les différentes politiques sociales initiées par les pouvoirs publics.

« Nous voulons avoir à faire avec des citoyens qui s’assument et non des populations qui subissent (…). La ville a besoin de citoyens qui connaissent leurs droits et devoirs pour participer à sa marche vers le progrès », a-t-il dit lors de la rencontre « Dox ak sa gox », initiée par le mouvement « Y’en a marre ».

La Maire de Dakar qui a fait face aux populations a exprimé son souhait « de faire de Dakar, une Ville qui se développe avec et par ses populations ». « Nous interpellons nos populations à cette capacité d’assumer leurs actes ».

Selon lui, « le mal de Dakar, c’est la mentalité et le comportement de ses habitants ».

« On nettoie chez soi et on fait de la rue un espace public où l’on peut jeter toutes les ordures. On ne peut pas tout laisser à la charge de l’Etat ou des collectivités locales. Le développement doit être individuel », a estimé Khalifa Sall

Interpellé sur la politique de la Ville de Dakar qui ambitionne de faire de Dakar une ville verte, le maire invite les populations, « de façon individuelle » à planter devant son domicile un ou deux arbres.

« Dakar, ville verte doit être une mobilisation sociale, un engagement individuel. Les conditions climatiques sont réunies pour que la capitale puisse être verte. Il nous suffit d’en faire une priorité et elle le sera », a dit M. Sall.

Le développement d’un pays doit être soutenu par un engagement permanent et claire, par des politiques formulées et mises en œuvre avec et par tout le monde, selon Khalifa Ababacar Sall.

Lors de son face à face avec le public le maire de la capitale a eu droit à des questions relatives au recasement des marchands ambulants, l’Acte III de la décentralisation ou une entente d’amitié entre la Ville de Dakar et les autre Villes du Sénégal.

Concernant les ambulants, il a réaffirmé sa « détermination » et celle de l’équipe municipale à « mener jusqu’au bout » la politique de recasement des ambulants pour « libérer » la voirie publique mais aussi faire de Dakar, « une ville touristique, vecteur de développement ».



L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) négocie avec les partis de (...)

Lire l'article →

Le poète-président sera à l’honneur au Maroc. Une journée d’hommage sera organisée le (...)

Lire l'article →

Thione Seck était, hier, devant le juge pour l’ouverture des scellés. Mais le décompte (...)

Lire l'article →

Après une marche interdite le 24 mars dernier, les jeunes de Manko Wattu Senegaal de (...)

Lire l'article →

Cheikh Bamba Dièye, Me Aïssata Tall Sall, Moussa Tine, Moussa Sy, Dr Oumar Cissé, (...)

Lire l'article →

L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) négocie avec les partis de (...)

Lire l'article →

L’ancien Président Abdoulaye Wade a frappé un grand coup. Il a enrôlé le fils du Khalife (...)

Lire l'article →

La lettre des conseils de Khalifa Sall au président Macky Sall n’a pas plu au maire de (...)

Lire l'article →

Cela fait exactement trois mois ce jeudi 20 février que Donald Trump a pris possession (...)

Lire l'article →

Le combat tant attendu par les amateurs risque de ne plus avoir lieu cette saison (...)

Lire l'article →

Premier ministre Abdoul Mbaye sera aujourd’hui devant le juge correctionnel pour une (...)

Lire l'article →

Les 130 Sénégalais expulsés des Etats-Unis menacent de s’immoler par le feu devant les (...)

Lire l'article →