logo
 

Nominations
Jeu de chaises musicales à l’administration pénitentiaire

19/09/2017

Par décision numéro 7698 du 10 mai 2017, le garde des Sceaux, ministre de la Justice, sur proposition du Colonel Daouda Diop, Directeur de l’Administration pénitentiaire, a procédé à des mutations dans l’Administration pénitentiaire, suite aux départs à la retraite de 3 inspecteurs qui étaient en fonction au niveau des Inspections régionales de l’administration pénitentiaire de Thiès, Kaolack et Tambacounda.
C’est ainsi que Emmanuel Salif Ngom, précédemment Inspecteur régional de l’administration pénitentiaire (Irap) de Kaolack, est mis à la disposition du Directeur de l’administration pénitentiaire. Il est remplacé par Souleymane Faye qui revient d’une mission onusienne au Congo.
Aliou Ciss, précédemment en service à Ziguinchor, est nommé Inspecteur régional de l’administration pénitentiaire de Dakar en remplacement de l’Inspecteur Saliou Fall, nommé à la tête de l’école nationale de l’administration pénitentiaire (Enap). Mohamed Lamine Diop, l’ancien directeur de la Maison d’arrêt et de Rebeuss, relevé de ses fonctions après la libération de Karim Wade et remplacé par Agnès Ndiogoye, a été nommé Inspecteur régional de l’administration pénitentiaire (Irap) de Thiès.
L’inspecteur Idrissa Sow, précédemment chef de la Division de la législation, des statistiques et des établissements pénitentiaires, est nommé Inspecteur régional de l’administration pénitentiaire (Irap) de Tambacounda. Il est remplacé par Samba Diouf. Ce dernier était jusqu’ici le chef de la Division de la Réinsertion sociale. Ce poste revient désormais à l’inspecteur Yankhouba Dembélé qui le cumule avec ses fonctions de chef de la Division sécurité pénitentiaire.
L’Inspecteur Mbaye Sarr, qui gérait jusqu’ici la Division des ressources humaines et la communication de l’administration pénitentiaire, est nommé Inspecteur régional de l’administration pénitentiaire (Irap) de Ziguinchor. Il est remplacé par Moussa Seydi qui cumule ce poste avec ses fonctions de chef de la Division de l’Inspection des services pénitentiaires.
Grogne dans les rangs
Mais déjà, au niveau de l’administration pénitentiaire, des voix se sont élevées pour dire que "la mesure ne respecte pas un principe sacro-saint qui gouverne toutes les forces de défense et de sécurité, en l’occurrence le principe du respect de la chaine de commandement. Principe qui fait prévaloir le grade et l’ancienneté dans les affectations".
L’on pense que la décision prise par le ministre de la Justice contient des irrégularités, notamment l’affectation de l’inspecteur Idrissa Sow, le plus ancien dans le grade (major de sa promotion à l’entrée comme à la sortie), en dehors du directeur de l’Enap, à l’Irap de Tambacounda. Irap qui se trouve être la moins importante en terme d’importance et d’ordre protocolaire.
L’on dénonce également "le cumul de fonctions des chefs de division (division des ressources humaines-division de l’inspection des services pénitentiaire/ division de la sécurité pénitentiaire-division de la réinsertion sociale) alors que des inspecteurs sont là disponibles sans fonction clairement définie". Certains agents sont également contre "le placement sous ordre de 2 inspecteurs sous le commandement direct de leurs promotionnaires et collègues inspecteurs" et "la promotion d’inspecteurs moins gradés dans les postes les plus importants au niveau de l’état major et des Iraps".



Le nouvel appel au dialogue lancé par le chef de l’État dernièrement ne semble pas (...)

Lire l'article →

Des menaces pèsent déjà sur la rentrée scolaire. Le Syndicat des enseignants libres du (...)

Lire l'article →

A la création du collège de Sindina dans le département de Sédhiou en 2010, sur les 213 (...)

Lire l'article →

Aliou Dionne, 80 ans, a été retrouvé pendu à un arbre hier, dimanche 17 septembre, au (...)

Lire l'article →

La formation du nouveau gouvernement est loin de convenir au leader du Fsd/Bj, Cheikh (...)

Lire l'article →

La région de Kédougou est secouée depuis la semaine dernière par une série d’attaques (...)

Lire l'article →

Étouba Séba, épouse de Kémi Séba, se veut prévenante. Elle déclare : « J’accuserais le (...)

Lire l'article →

L’ex-secrétaire d’État Youssou Touré, qui avait vertement attaqué le chef de l’État après (...)

Lire l'article →

En présentant ses excuses, samedi à son domicile, après ses attaques contre le chef de (...)

Lire l'article →

Plusieurs centaines de manifestants se sont réunis samedi 16 septembre dans plusieurs (...)

Lire l'article →

Un homme âgé de 87 ans s’est pendu dans la nuit de samedi à dimanche à Fatick, a appris (...)

Lire l'article →

Sarah Opendi, la ministre ougandaise de la santé, a révélé qu’elle s’est déguisée en (...)

Lire l'article →