logo
 

Vol de chèques
Ils subtilisent 2.9 millions à leur père pour se rendre à Kermess de Dakar

24/06/2017

Ils ont été sauvés par « l’immunité familiale ». Mais leurs receleurs, eux, ont écopé d’une sanction. En effet, pour pouvoir se rendre à la traditionnelle Kermesse de Dakar, Ng. Diop et son frère n’ont rien trouvé de mieux à faire que de voler deux chèques déjà signés de leur papa, qu’ils ont remis à des amis. Des amis, qui ont pu retirer 2,9 millions de Cfa du compte de leur père. Ces jeunes receleurs, Babacar Guèye et Junior Kane, ont écopé ce vendredi, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, de six mois assortis de sursis. Ils ont été reconnus coupables de recel, utilisation de chèques volés, de faux et usage de faux en écriture privée de banque.



Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →

Les députés ont adopté, lundi à l’unanimité le projet de loi modifiant les articles 75 et (...)

Lire l'article →

Le premier procès des « biens mal acquis » s’ouvre ce lundi 19 juin à Paris. Absent, le (...)

Lire l'article →

Le groupe djihadiste Nusrat Al-Islman a revendiqué l’attaque de dimanche dernier au (...)

Lire l'article →

Avec 47 listes, le scrutin des législatives du 30 juillet risque d’être un véritable (...)

Lire l'article →

Depuis plus de cent jours, les grilles de Rebeuss confinent Khalifa Sall au confort (...)

Lire l'article →

La cité religieuse de Touba est sous haute tension ce dimanche. Des échauffourées ont (...)

Lire l'article →

Le Port autonome de Dakar a réalisé de bonnes performances, lors de l’exercice 2016. Un (...)

Lire l'article →

Les responsables et militants socialistes des coordinations de Sor nord, du Faubourg (...)

Lire l'article →

Un drame s’est produit aux environs de 14 heures, ce dimanche, sur le tracé de (...)

Lire l'article →

L’attaque jihadiste contre un lieu de villégiature dimanche près de Bamako a fait deux (...)

Lire l'article →

Vitrine démocratique en Afrique par sa stabilité politique et sociale depuis (...)

Lire l'article →