logo
 

Idrissa Seck, Président du Rewmi
« Ils (les autorités étatiques) ont utilisé un mauvais instrument pour établir une culpabilité de Karim Wade qui relève de la flagrance »

26/03/2017

En conférence de presse cet après-midi, le Président du Rewmi, Idrissa Seck, est revenu sur « l’affaire Karim Wade ». Et c’était pour déclarer à haute et intelligible voix qu’il ne doute pas une seule seconde de la culpabilité de Karim Wade.
« Je n’ai aucun doute sur la culpabilité de Karim Wade », précise-t-il d’emblée avant de regretter la stratégie utilusée par les tenants du pouvoir pour emprisonner le fils de l’ex-Président de la République, Me Abdoulaye Wade. Car selon le Président du Conseil Départemental de Thiès, « un mauvais instrument a été utlisé ». « Ils (les autorités de l’Etat) ont utilisé un mauvais instrument pour établir une culpabilité de Karim Wade qui relève de la flagrance », se fera-t-il plus précis...



Le président gambien, Adama Barrow, a déclaré, mercredi, à Banjul, être "en contact (...)

Lire l'article →

Rabattre le caquet veut dire : Faire taire, laisser sans voix, et dans cette affaire, (...)

Lire l'article →

Les Africains doivent prendre en main leur destin pour développer leur continent, même (...)

Lire l'article →

Près d’un milliard ! C’est l’ardoise qu’aurait supportée par le contribuable sénégalais (...)

Lire l'article →

En vue des prochaines législatives, le Président Macky Sall a pris le décret de (...)

Lire l'article →

Jusque-là, aucune carte n’est encore disponible sur les 132.865 enrôlés au niveau des (...)

Lire l'article →

La coordination départementale Apr de Podor s’est réunie ce lundi 20 Mars 2017 pour se (...)

Lire l'article →

HAÏTI-Le cortège de Jean-Bertrand Aristide a été la cible de tirs lundi après-midi dans (...)

Lire l'article →

Le chef de l’Etat, Macky Sall, a annoncé lundi à Berne avoir décidé d’exempter de visa (...)

Lire l'article →

Dans une sortie médiatique, relatée par la presse, le député Apr, l’Honorable Seydina (...)

Lire l'article →

Jeudi prochain, Khalifa Sall fera de nouveau face au juge. Mais cette fois-ci, ce (...)

Lire l'article →

Le 20 mars 2016, les Sénégalais se prononçaient sur le projet de réforme de la (...)

Lire l'article →