logo
 

Idrissa Seck, Président du Rewmi
« Ils (les autorités étatiques) ont utilisé un mauvais instrument pour établir une culpabilité de Karim Wade qui relève de la flagrance »

21/09/2017

En conférence de presse cet après-midi, le Président du Rewmi, Idrissa Seck, est revenu sur « l’affaire Karim Wade ». Et c’était pour déclarer à haute et intelligible voix qu’il ne doute pas une seule seconde de la culpabilité de Karim Wade.
« Je n’ai aucun doute sur la culpabilité de Karim Wade », précise-t-il d’emblée avant de regretter la stratégie utilusée par les tenants du pouvoir pour emprisonner le fils de l’ex-Président de la République, Me Abdoulaye Wade. Car selon le Président du Conseil Départemental de Thiès, « un mauvais instrument a été utlisé ». « Ils (les autorités de l’Etat) ont utilisé un mauvais instrument pour établir une culpabilité de Karim Wade qui relève de la flagrance », se fera-t-il plus précis...



La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →

La Banque de Dakar (BDK) a désormais une sœur en Côte d’Ivoire. Il s’agit de la Banque (...)

Lire l'article →

Sur le chantier de l’Aéroport international de Blaise Diagne (Aibd), l’heure est aux (...)

Lire l'article →

Dans une étude menée par le professeur de droit Dmitri Kotchenov et publiée par (...)

Lire l'article →

Le chef de l’Etat, Macky Sall, est arrivé ce dimanche à New York, où il doit prendre part (...)

Lire l'article →

Il leur a carrément savonné la planche. Lui, c’est l’ancien Secrétaire d’Etat à la (...)

Lire l'article →

Deux ou trois jours avant le décès de Djibo Ka, Aly Ngouille Ndiaye a échangé des Sms (...)

Lire l'article →

Une nouvelle provocation à l’endroit de la Banque centrale des États de l’Afrique de (...)

Lire l'article →

On ne peut pas dire que ça respire l’amour fou. Vendredi soir, Donald Trump et son (...)

Lire l'article →

Le nouvel appel au dialogue lancé par le chef de l’État dernièrement ne semble pas (...)

Lire l'article →

Des menaces pèsent déjà sur la rentrée scolaire. Le Syndicat des enseignants libres du (...)

Lire l'article →