logo
 


Idrissa Seck à Touba : « Macky a transformé des plumes affûtées en dames de compagnie de la dynastie Faye-Sall »

27/07/2017

Seneweb.com - Comme ont fait plusieurs leaders politiques du Sénégal, Idrissa Seck a lui aussi sacrifié au rituel d’avant magal. Il est venu s’entretenir avec le Khalife Général des Mourides Serigne Sidi Mokhtar Mbacké. Le saint homme a reçu le Rewmiste en chef dans sa résidence de Gouye-Mbinde. À sa sortie de son tête-à-tête, le responsable politique a d’abord rappelé qu’il est venu célébrer le magal avec l’ensemble de la communauté.
Interpellé sur l’actualité politique, Idrissa Seck a peint la gestion du président Macky Sall en noir. « Je suis un peu préoccupé des signes d’énervement et de colère. On raconte qu’il crie sur ses collaborateurs ». Pour Idrissa Seck, la situation calamiteuse du Sénégal commence à dépasser le Chef de l’État au vu des mauvaises décisions prises. « Cette situation du pays commence à le dépasser. Je l’ai dit aux Sénégalais d’ici et de la diaspora qu’il n’était pas capable ». La gestion de la menace du terrorisme a été taxée de catastrophique par Idrissa Seck qui déplore l’excès dans les mesures prises. « Cela surexpose, selon lui, inutilement notre pays aux dangers du terrorisme ».
« Sur le plan de l’économie, on nous parle de l’émergence, ils ont précipité le Sénégal dans le gouffre des pays les plus pauvres du Monde » a dit, par ailleurs le patron de Rewmi.



Jean-Pierre Senghor, ancien coordonnateur du Programme des domaines agricoles (...)

Lire l'article →

Leur rôle est central dans le processus électoral. Leur mission consiste à surveiller et (...)

Lire l'article →

Après un silence lancinant suite à son limogeage, l’ancien ministre de l’Energie et des (...)

Lire l'article →

La saisine du Conseil constitutionnel par le chef de l’Etat pour permettre aux (...)

Lire l'article →

Ousmane Paye n’a pas démissionné. L’ambassadeur du Sénégal au Canada a été démis de ses (...)

Lire l'article →

L’opposition ne cédera rien au président Macky Sall, pour le scrutin de dimanche (...)

Lire l'article →

Le Conseil constitutionnel ne peut pas se déclarer incompétent. Selon Mamadou Aliou (...)

Lire l'article →

Encore un braquage en plein jour. Après l’agence de Liberté VI, le Crédit Mutuel du (...)

Lire l'article →

Plus de 5 millions de cartes ont été éditées par la Direction de l’automatisation du (...)

Lire l'article →

De violents affrontements ont éclaté entre militants de l’Alliance pour la république (...)

Lire l'article →

Le Comité interparlementaire de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (...)

Lire l'article →

A l’instant même trois manifestants viennent d’être arrêtés par la police à la place de (...)

Lire l'article →