Harcèlement policier en RDC ; un chauffeur de taxi s’immole au volant avec un policier à bord

27/06/2017

Fatigué par le harcèlement des forces de l’ordre, un chauffeur de taxi s’est immolé mercredi dans la ville de Lubumbashi, avec un policier à bord de son véhicule.

Un ultime acte de désespoir. Sans doute excédé par le harcèlement policier quotidien, un chauffeur de taxi s’est immolé, le 28 octobre, à Lubumbashi, dans le sud de la RDC.

À en croire plusieurs sources concordantes sur place, le chauffeur de taxi venait d’être interpellé quelques minutes plus tôt par un policier « de roulage » (en charge de réguler la circulation, NDLR) qui lui réclamait des bakchichs. Ce dernier avait alors pris place à bord de son véhicule, pour contraindre le chauffeur de se rendre au commissariat.

Mais en route, le chauffeur s’est aspergé d’essence et s’est immolé… s’agrippant au policier.

« Après la démission du gouverneur Moïse Katumbi, des “˜tracasseries » policières se sont multipliées à Lubumbashi”, a déploré un membre de la société civile locale après l’incident.

Brûlé au troisième degré, le chauffeur de taxi a été conduit dans un centre hospitalier de Lubumbashi. “Nous sommes tous les jours victimes des tracasseries policières”, a-t-il expliqué à la presse locale sur son lit d’hôpital.

“Lorsqu’il [le policier] m’a arrêté, il y avait des gens qui nous observaient”, a ajouté ce diplômé en économie (bac + 5), converti en taximan pour “garantir la survie de [ses] enfants”.

Lorsque le policier a monté dans son véhicule, le chauffeur dit l’avoir prévenu qu’il était prêt à mourir avec lui s’il ne le laissait pas faire son travail. “Voulez-vous que je vous aide ??” lui aurait répondu le policier, avant de lui tendre le briquet.

“J’ai pris [le briquet] (…), me suis aspergé d’essence. C’est quand j’ai allumé qu’il a compris que c’était sérieux. Il voulait s’enfuir, je l’ai tenu”.

Le pronostic vital du policier n’est pas engagé, selon des sources concordantes sur place.


L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 (...)

Lire l'article →

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →