Harcèlement policier en RDC ; un chauffeur de taxi s’immole au volant avec un policier à bord

22/11/2017

Fatigué par le harcèlement des forces de l’ordre, un chauffeur de taxi s’est immolé mercredi dans la ville de Lubumbashi, avec un policier à bord de son véhicule.

Un ultime acte de désespoir. Sans doute excédé par le harcèlement policier quotidien, un chauffeur de taxi s’est immolé, le 28 octobre, à Lubumbashi, dans le sud de la RDC.

À en croire plusieurs sources concordantes sur place, le chauffeur de taxi venait d’être interpellé quelques minutes plus tôt par un policier « de roulage » (en charge de réguler la circulation, NDLR) qui lui réclamait des bakchichs. Ce dernier avait alors pris place à bord de son véhicule, pour contraindre le chauffeur de se rendre au commissariat.

Mais en route, le chauffeur s’est aspergé d’essence et s’est immolé… s’agrippant au policier.

« Après la démission du gouverneur Moïse Katumbi, des “˜tracasseries » policières se sont multipliées à Lubumbashi”, a déploré un membre de la société civile locale après l’incident.

Brûlé au troisième degré, le chauffeur de taxi a été conduit dans un centre hospitalier de Lubumbashi. “Nous sommes tous les jours victimes des tracasseries policières”, a-t-il expliqué à la presse locale sur son lit d’hôpital.

“Lorsqu’il [le policier] m’a arrêté, il y avait des gens qui nous observaient”, a ajouté ce diplômé en économie (bac + 5), converti en taximan pour “garantir la survie de [ses] enfants”.

Lorsque le policier a monté dans son véhicule, le chauffeur dit l’avoir prévenu qu’il était prêt à mourir avec lui s’il ne le laissait pas faire son travail. “Voulez-vous que je vous aide ??” lui aurait répondu le policier, avant de lui tendre le briquet.

“J’ai pris [le briquet] (…), me suis aspergé d’essence. C’est quand j’ai allumé qu’il a compris que c’était sérieux. Il voulait s’enfuir, je l’ai tenu”.

Le pronostic vital du policier n’est pas engagé, selon des sources concordantes sur place.


Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →