logo
 

Farba Senghor et Pape Samba Mboup lancent « Mbolom Wade »

24/09/2017

Exclus du Parti démocratique sénégalais (Pds), Farba Senghor et Pape Samba Mboup ont organisé un point de presse ce lundi. Ils n’ont pas raté leurs ex-frères libéraux.
« Il y a des rats d’égouts qui profitent de l’âge avancé de Wade pour lui dire du n’importe quoi. C’est l’héritage de Wade qui intéresse ces gens-là. Alors que tout le monde sait que nous sommes les vrais hommes de Wade. Nous avons investi notre argent et sommes allés sur le terrain pour faire connaitre Karim Wade aux Sénégalais. Ces gens-là qui s’agitent, ils étaient où ? Ils sont assis sur un plateau d’argent qu’ils ont gardé soigneusement au lieu d’investir dans les activités du parti », s’est offusqué Farba Senghor.
Parlant du fils de l’ancien président de la République, Pape Samba Mboup note que « Karim ne sera jamais candidat parce que son casier judiciaire est sali. Il est condamné à 6 ans, donc il ne sera candidat qu’après 2019 », dit Pape Samba Mboup. Les deux anciens caciques du Pds ont soutenu avoir pris leur destin en main et n’envisagent aucunement de retourner au Pds. « Le Pds est devenu le parti de l’enfer. En nous excluant, ils nous ont parachuté au paradis. Mais nous défendons notre ancrage au wadisme qui n’est plus au Pds. Nous nous battrons pour garder le legs de Wade », indique Pape Samba Mboup.
Farba Senghor et Pape Samba Mboup invitent ainsi les frustrés de “Benno Bokk Yaakaar” et de “Manko Taxawu Sénégal” à se joindre à eux pour former un autre bloc en direction des élections législatives. Ils ont, en effet, décidé de déposer une liste dénommée “Mbolom Wade” qui regroupe ceux qui se reconnaissent de l’idéologie Wade. « Nous appelons les politiciens, c’est-à-dire les récalcitrants de la mouvance présidentielle et de ceux qui ne se voient pas dans la coalition de l’opposition à se rapprocher de nous pour concocter une liste très forte afin de montrer à ces gens-là notre force de frappe », appellent-ils.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →