logo
 

ESCROQUERIE ET ABUS DE CONFIANCE

07/12/2016

C’est à la barre de la grande correctionnelle que l’affaire qui opposait la dame Awa Diawara, Abdou Babou et leurs victimes a été plaidés. Attraits hier pour répondre aux délits d’escroquerie, complicité d’escroquerie et faux, ces derniers nient complètement les faits qui leurs sont reprochés. Habitant toutes dans le même quartier, Diawara a réussi tous ses coups planifiés en prenant comme cibles les femmes qui n’ont pas de moyens. En effet, après d’être condamné trois fois pour les délits similaires Diawara reste toujours catégorique dans ses propos.
Interrogé sur les faits, l’une des victimes note Marieme Sow note que « Awa Diawara était venue me voir pour me faire savoir qu’il était le chef d’un regroupement féminine qui octroie des prêts au niveau de la mutuelle de Kajas et Saif Manko. Alors, c’est ainsi qu’elle m’a demandé de réunir toutes mes papiers pour qu’elle le déposé au niveau de Kajas pour que je puise bénéficier d’un prêt de 250 milles f CFA. Une somme que j’ai récupéré mais qui s’est terminé dans ces mains car à la sortie de la banque, elle m’a suggéré qu’elle aussi a un prêt de 5millions mais, elle ne pourra pas le tirer car, elle doit avoir 200milles. C’est ainsi que je lui ai remis ladite somme.
Ndeye Khady Guissé vendeuse de table ne s’est pas tiré de la sauce car cette dernière ayant utilisé la même procédure lui a aussi eu. En effet, elle souligne à la barre que « la prévenue Diawara m’a donné 1000f préparer les papiers à déposer. Alors, elle n’a nullement hésité à me donner un rendez-vous au poste de courant de thiaroye le lendemain. De ce fait, la banque m’a donné 400milles dont j’ai partagé avec elle et que chaque mois je remboursai 10 milles pendant 6mois alors, Diawara est retourné chez moi pour me dire qu’elle a tout payé. Ainsi, elle est revenue pour que j’aille prendre encore de l’argent ce que j’ai catégoriquement refusé. En outre, après une forte insistance, suis encore allé mais la banque m’a fait savoir que je n’ai pas payé la dette

Par ailleurs, le prévenu Abdou Babou agent de crédit à Kajas ne s’est pas tiré du trou car déclarant à la barre qu’ « il connait très bien la dame Diawara à qui il a travaillé pendant deux ans. Pour cela qu’il a eu confiance en elle et dudit que ce n’est pas lui qui lui a proposé d’amener les clients mais plutôt elle qui a eu cette idée alors, elle se présentait à la mutuelle avec ces dernières dont j’ai analysé leurs situations. Ce que la mise en cause a nié. En outre, avec une ère sereine qu’est comparu la principale prévenue Awa Diawara en niant totalement ces actes commises. En disant que c’est à la police que j’ai su la somme dont elles ont emprunté, je ne l’ai jamais amené ni les demander de me procurer des papiers je ne travaille pas dans les banques et c’est elles qui créent leurs propres comptes. Malgré ces déclarations, l’avocat de la partie civile réclame la somme de 1million de f CFA pour chacune des victimes et 3millions pour la dame Marie Ngom dont elle a utilisé deux fois. Le ministère public dans son réquisitoire déclare que les faits sont constants car chacune d’entre elle ont confirmé d’avoir été contacté par Awa qui toujours les sommes décaissé termine entre ses mains. De ce fait selon le procureur, Awa Diawara devait être poursuivit pour association de malfaiteur et faux avec Abdou Babou et Adama Ndiaye qui n’a pas comparu. Ainsi, le délit d’escroquerie et complicité sont constant pour cela, il requiert que Diawara soit condamné à 3ans fermes, Adama Ndiaye à 18 mois plus un mandat de dépôt et Abdou Babou 1an ferme.
Ngonesaliou Diop



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →