logo
 

En Mauritanie, la lutte contre l’esclavage passe par Facebook

29/03/2017

Aboli en 1981, l’esclavage frappe encore 150 000 Mauritaniens selon l’ONG Walk Free Foundation. Ces esclaves « travaillent sans repos, sans salaire et sont violés nuit et jour parce que pour le maître, violer une esclave, c’est un droit », dénonce Abdou Babou, membre de l’Ira (initiative pour la résurgence du mouvement abolitionniste).
Malgré les risques qu’ils encourent, les membres de ce mouvement militent contre l’esclavage. Leur arme « la plus redoutable » ? Les réseaux sociaux.



Thierno Bocoum fait le bilan des 5 ans de Macky Sall au pouvoir. Pour le député et (...)

Lire l'article →

Les autorités ivoiriennes avait ordonné un renforcement des mesures de sécurité dans les (...)

Lire l'article →

Les lions ont galéré à Londres. Après avoir concédé le nul (1-1) contre le Nigeria en match (...)

Lire l'article →

Au Gabon, la Commission nationale de lutte contre l’enrichissement illicite (CNLCEI) a (...)

Lire l'article →

Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne, Mame Mbaye (...)

Lire l'article →

L’équipe de la Guinée a battu ce dimanche le Cap-Vert (67-60) pour le troisième et (...)

Lire l'article →

L’adjoint à l’inspecteur d’académie (IA) de Louga, Sacoura Guèye, a souligné l’importance (...)

Lire l'article →

Le Sénégal veut mettre toutes les chances de son côté. Avec la commercialisation des (...)

Lire l'article →

Macky Sall a fêté son quinquennat en France. Lors d’un forum organisé par la Convergence (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye en Abdoulaye Wade. Au fameux « Karim, je dirai à ta mère que tu as bien (...)

Lire l'article →

Politique, Au Sénégal, les avocats du maire de Dakar continuent de demander sa mise en (...)

Lire l'article →