logo
 

Torture
effroyables révélations sur la mort atroce de l’opposant gambien

10/12/2016

Après la mort atroce du jeune opposant Gambien Solo Sandeng, arrêté lors d’une marche où il réclamait, entre autres, des réformes électorales, la loi de l’omerta se fissure petit à petit. En effet, l’Enquête a pu recueillir des témoignages de sources internes à la National intelligence Agency, l’instrument de torture par excellence du dictateur gambien.
« Solo a été déshabillé et frappé par une équipe de tortionnaires sous la direction du ‘’Jungullar’’ Sulaymane Sambou, un jeune membre de l’équipe de tueurs directement sous les ordres de ‘’Oga’’(le surnom de Jammeh). Solo portait un caleçon de type boxer de couleur bleue. Il a été battu et torturé jusqu’au moment où il a perdu connaissance, obligeant Sheikh Oumar Jeng, le Directeur adjoint des opérations à la NIA de Tanjeh à appeler le docteur Lamine Sanyang de Brikama Berewuleng pour examiner le jeune opposant qui baignait dans une mare de sang.
Le corps complètement inanimé » relate la source de L’Enquête. Et de poursuivre : « Il était entre 4heures et 5heures du matin, et le médecin n’a pas tardé à confirmer ce que beaucoup d’entre nous craignaient. Solo Sandeng, dont le corps était complètement déchiré par les coups de fouet, est mort des suites de ses blessures contractées lors des séances de torture ».
Le corps fut enterré derrière les locaux de la NIA : « Quelques minutes plus tard, Sheikh Oumar Jeng est revenu dans la salle où le corps de Solo Sandeng était couché sur une natte, pour annoncer un ordre qui a pris de court tout le monde : ‘‘Boss nous a demandé de faire disparaître le corps de Solo Sandeng’’. Et puisqu’il n’était pas prudent d’amener un tel corps au cimetière, tout le monde était d’accord qu’il fallait l’enterrer derrière les locaux de la NIA de Tanjeh, près du mur de clôture », raconte une autre source de l’Enquête.



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →