logo
 

TÉLÉCOMMUNICATION
EFFECTIVITÉ DE L’IDENTIFICATION DES ABONNÉS : ORANGE, MAUVAIS ÉLÉVE.

02/12/2016

Plus d’un mois après le lancement officiel, le 10 Mai dernier, de l’identification des abonnés des opérateurs de téléphonie mobile au Sénégal, l’ARTP a procédé, ce lundi 13 Juin, à la vérification de l’effectivité de cette solution technique qu’elle a mise en place avec le concours sans faille de la DAF (Direction de l’automatisation des Fichiers).

A l’issue de sa visite inopinée, Abdou Karim Sall, le Directeur Général de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes, accompagné de quelques uns de ses directeurs d’unités et autres collaborateurs, a été surpris de constater que Orange traine encore les pieds concernant cette demande nationale.

Pire, le 1er opérateur de téléphonie mobile du Sénégal n’a même pas encore enclenché la procédure.

Et ce, malgré les instructions fermes de l’autorité de régulation et les assurances que la puissante compagnie de téléphonie avait données lors de la cérémonie de lancement officiel à la DAF.

Selon Abdou Karim Sall, DG de l’ARTP, "Une correspondance va être envoyée dans les heures qui suivent aux responsables de Orange. Nous allons exiger d’eux qu’ils commencent, sans délai, à se conformer aux dispositions de la loi concernant cette nouvelle technique d’identification des abonnés.

Même si, par ailleurs, nous leur avions donné un délai de 6 mois à compter de la date de lancement pour tout mettre en œuvre ".

Si à l’agence Orange de l’Avenue Cheikh Anta Diop, c’est le statuquo ; il en est tout autre pour les agences Tigo Almadies et Expresso Mermoz.

Au niveau de ces bureaux, tout semble marcher comme sur des roulettes. Du moins, au moment du passage de M. Abdou Karim Sall et sa délégation sur les lieux respectifs.

Quelques questions des visiteurs n’ont certes pas eu les réponses escomptées mais, dans l’ensemble, le système d’identification semble bien marcher du côté des deux concurrents de Orange.

L’ARTP compte, en tous cas, poursuivre cette mission de veille et de contrôle auprès des opérateurs régulés pour aboutir rapidement à une harmonisation du système d’identification et d’authentification des abonnés sur toute l’étendue du territoire sénégalais.

Abdou Karim Sall va aussi prendre à bras-le-corps, très prochainement, le crucial dossier de la vente à la sauvette des cartes SIM dans la rue en collaboration avec les services compétents de l’Etat.



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →