logo
 

[DIRECT] Explosions au Stade de France, fusillades à Paris

24/11/2017

Six attaques ont été menées ce vendredi soir dans Paris et trois explosions se sont produites aux abords du Stade de France. Une prise d’otage est toujours en cours au Bataclan, une salle de spectacle de l’est de la capitale. Selon l’AFP citant une source proche du dossier, le bilan s’élève à au moins 40 morts.

Article régulièrement mis à jour - Cliquer ici pour rafraîchir

Sept attaques ont été menées dans Paris vendredi soir, une prise d’otage était toujours en cours au Bataclan, des tireurs sont en fuite
Parmi ces attaques, trois explosions se sont produites près du Stade de France
Le bilan encore provisoire fait état d’au moins 40 morts
François Hollande a annoncé l’état d’urgence sur tout le territoire
La situation reste très confuse. Mais sept attaques ont été menées vendredi soir dans l’est de Paris. Un bilan provisoire fait état de 40 morts selon l’AFP, citant une source proche du dossier, et d’une cinquantaine de blessés dans un état critique. Le parquet antiterroriste français s’est saisi de l’enquête.

Hollande annonce l’état d’urgence

François Hollande s’est exprimé vendredi soir quelques heures après ces attaques, « évoquant des attaques sans précédent ».

Le président français a confirmé que les opérations n’étaient pas terminées. Il a annoncé que l’état d’urgence serait décrété sur l’ensemble du territoire, ainsi que la fermeture des frontières. Ces décisions seront entérinées pendant le Conseil des ministres extraordinaires qui se tient cette nuit.

Concernant les auteurs de ces attaques, François Hollande a déclaré : « C’est une terrible épreuve qui, une nouvelle fois, nous assaille. Nous savons d’où elle vient, qui sont criminels, qui sont ces terroristes, a-t-il précisé, nous devons dans ces moments si difficiles, et j’ai une pensée pour les victimes, très nombreuses, pour leurs familles, pour les blessés, nous devons faire preuve de compassion et de solidarité. »

Prise d’otage au Bataclan

La première fusillade a éclaté à proximité d’un bar et d’un restaurant du Xe arrondissement de Paris, près de la rue Bichat, faisant au moins plusieurs blessés.

Une autre fusillade s’est produite au Bataclan, une salle de spectacle du XIe arrondissement où selon la préfecture de police, une prise d’otage serait toujours en cours. Anne Hidalgo, la maire de Paris, est sur place. Un bilan fait état de quinze personnes décédées.

La troisième fusillade a eu lieu rue de Charonne, toujours dans l’est de Paris.

La police et les secours sont sur place. Des périmètres de sécurité ont été mis en place. Trois stations de métro ont été fermées.

Trois morts dans des explosions au Stade de France

Par ailleurs, trois déflagrations ont été entendues aux abords du Stade de France, au nord de Paris, où se déroulaient la rencontre France-Allemagne. Plusieurs sources évoquent des bombonnes de gaz contenant des clous. D’autres des grenades. Ces explosions auraient fait trois morts, selon le premier bilan de la préfecture. Au moins une des explosions aurait été provoquée par un kamikaze.

Ces attaques interviennent dix mois après les attentats de janvier contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo, qui avaient fait 17 morts.

A environ 300 mètres du lieu de la fusillade de la rue de Charonne, un cordon de sécurité a été mis en place.



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →