logo
 

Des acteurs de la société civile demandent "grâce" et "clémence" pour Mbayang Diop
Des organisations de défense des droits de...

02/12/2016

Des organisations de défense des droits de l’homme se sont réunies lundi, à l’esplanade de la Grande mosquée de Dakar, pour demander ‘’grâce’’ et ‘’clémence’’ pour la ressortissante sénégalaise Mbayang Diop, présentement en détention pour meurtre dans une prison en Arabie Saoudite.

Il s’agit notamment de la Coalition des organisations féminines de lutte contre la traite des personnes et les pratiques déviantes au Sénégal et de la Plateforme des jeunes qui avaient aussi à leurs côtés aussi les autorités locales, traditionnelles, religieuses, politiques et syndicales.

Mbayang Diop, accusée d’avoir tué l’épouse de son employeur lors d’une altercation, est en détention dans une prison saoudienne. Plusieurs voix se sont élevées au sein de l’opinion publique pour s’inquiéter du risque de décapitation qu’encourt la jeunesse sénégalaise

‘’Nous unissons nos voix pour demander clémence et pardon à la famille de feue madame Marwa Binte Abdel Aziz al Hadish dont seule la décision est aujourd’hui prépondérante’’, a déclaré la présidente de la Plateforme des jeunes, Khady Sankaré.

Elle a par ailleurs lancé un appel à l’endroit du chef de l’Etat, Macky Sall, pour la libération de Mbayang Diop, originaire de Yeumbeul (Dakar) et partie en Arabie Saoudite pour travailler comme domestique.

‘’Nous lançons un vibrant appel à son excellence le président de la République, Macky Sall. Nous sommes convaincus qu’il ne ménagera aucun effort pour entretenir des discussions avec le roi Salman Ben Abdel Aziz Al Saoud afin de trouver un dénouement heureux à cette affaire’’, a poursuivi Mme Sankaré.

Le secrétaire général du Syndicat des travailleurs domestiques et gens de maison, Alioune Thiandoum abonde dans le même sens. ‘’Dans un tel état de fait, déclare-t-il, nous ne pouvons être indifférents, parce que c’est une compatriote qui voulait gagner honnêtement sa vie. Qui, hélas qui se trouve dans une situation très inconfortable et inquiétante.’’

Selon le maire de la commune de Yeumbeul-Sud, Bara Gaye ‘’personne ne peut dire ce qui s’est réellement passé".

Il ajoute que l’ambassadeur du Sénégal en Arabie Saoudite a reçu l’autorisation du ministre saoudien de l’Intérieur de rendre visite à Mbayang Diop, mercredi prochain.

Intervenant lors de la manifestation, le grand serigne de Dakar, Abdoulaye Makhtar Diop a demandé au gouvernement de ‘’rétablir le visa de sortie du territoire sénégalais pour juguler" le "trafic’’ auquel se livrent certaines structures qui convoient des Sénégalais vers des pays comme l’Arabie Saoudite contre des promesses miroblantes.



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →