logo
 

AUDIENCE SPÉCIAL POUR AIDA NDIONGUE ET SES COINCULPÉS
Des le début du procès les avocats de l’ex...

29/04/2017

Des le début du procès les avocats de l’ex senatrice Astou Ndiongue dite Aida ont soulevés des exceptions de nullité . Ils jugent l’appel irrecevable car le substitut du procureur de la République Papa Ismael Diallo qui injecté appel n’en a pas la qualité , il lui fallait un mandat spécial du procureur de la République. Autre grief soulevé c’est la citation servie à l’agent judiciaire de l’état qu’ils jugent illégale. Les avocats des prévenus soutiennent également que la présence des avocats de L’état du Sénégal ne se justifie pas dans la procédure puisqu’ils n’ont fait appel et leurs taxent de touristes judiciaires.
L’avocat générale Madiaw Diaw a demandé à la cour de rejeter les exceptions soulevées il explique que le parquet est indivisible et que le substitut du procureur Papa Ismaël Diallo a fait ce qu’il devait faire avec l’aval de son supérieur" il est magistrat et a le même titre que le procureur de la République cest un privilège , la loi ne dit pas que le procureur de la République doit se déplacer personnellement pour faire appel "argue t-il. Le représentant du ministère public a également soutenu que les citations servies a ont étés faites dans la règle de l’art et que les avocats de l ’État ont bel et bien leur place dans cette procédure comme toutes les autres parties . Lappel concerne toute la décision dans ses dispositif civil et pénal
LES JUGES ONT DECIDÉS DE JOINDRE LES EXCEPTIONS AU FONDS
Aida Ndiongue et compagnie comparaissent pour détournement de derniers publics faux et usage de faux , escroquerie et complicité cette affaire concerne un marché des produits phytosanitaires destinés aux plab Jaxaay lors des inondations de 2009 une affaire coordonnée par Abdou Aziz Diop directeur de cabinet du ministère de l’habitat.
Lors de son jugement en première instance , le tribunal correctionnel de Dakar lavait relaxée ainsi que ses présumés complices . Le ministre public avait requis une peine ferme de 10 ans plus la confiscation des biens de tout les prévenus et une amende de 25 milliards de francs Cfa les avocats de L’état avaient réclamés la somme 25 milliards de francs Cfa pour toutes cause de préjudice subit . Le parquet non content de cette décision avait injecté appel c’est pourquoi Aida Ndiongue et Cie comparaissent a nouveau devant la cour d’appel correctionnel
Ngonesaliou Diop ledakarois.net



L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) négocie avec les partis de (...)

Lire l'article →

Le poète-président sera à l’honneur au Maroc. Une journée d’hommage sera organisée le (...)

Lire l'article →

Thione Seck était, hier, devant le juge pour l’ouverture des scellés. Mais le décompte (...)

Lire l'article →

Après une marche interdite le 24 mars dernier, les jeunes de Manko Wattu Senegaal de (...)

Lire l'article →

Cheikh Bamba Dièye, Me Aïssata Tall Sall, Moussa Tine, Moussa Sy, Dr Oumar Cissé, (...)

Lire l'article →

L’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act) négocie avec les partis de (...)

Lire l'article →

L’ancien Président Abdoulaye Wade a frappé un grand coup. Il a enrôlé le fils du Khalife (...)

Lire l'article →

La lettre des conseils de Khalifa Sall au président Macky Sall n’a pas plu au maire de (...)

Lire l'article →

Cela fait exactement trois mois ce jeudi 20 février que Donald Trump a pris possession (...)

Lire l'article →

Le combat tant attendu par les amateurs risque de ne plus avoir lieu cette saison (...)

Lire l'article →

Premier ministre Abdoul Mbaye sera aujourd’hui devant le juge correctionnel pour une (...)

Lire l'article →

Les 130 Sénégalais expulsés des Etats-Unis menacent de s’immoler par le feu devant les (...)

Lire l'article →