logo
 

AUDIENCE SPÉCIAL POUR AIDA NDIONGUE ET SES COINCULPÉS
Des le début du procès les avocats de l’ex...

27/06/2017

Des le début du procès les avocats de l’ex senatrice Astou Ndiongue dite Aida ont soulevés des exceptions de nullité . Ils jugent l’appel irrecevable car le substitut du procureur de la République Papa Ismael Diallo qui injecté appel n’en a pas la qualité , il lui fallait un mandat spécial du procureur de la République. Autre grief soulevé c’est la citation servie à l’agent judiciaire de l’état qu’ils jugent illégale. Les avocats des prévenus soutiennent également que la présence des avocats de L’état du Sénégal ne se justifie pas dans la procédure puisqu’ils n’ont fait appel et leurs taxent de touristes judiciaires.
L’avocat générale Madiaw Diaw a demandé à la cour de rejeter les exceptions soulevées il explique que le parquet est indivisible et que le substitut du procureur Papa Ismaël Diallo a fait ce qu’il devait faire avec l’aval de son supérieur" il est magistrat et a le même titre que le procureur de la République cest un privilège , la loi ne dit pas que le procureur de la République doit se déplacer personnellement pour faire appel "argue t-il. Le représentant du ministère public a également soutenu que les citations servies a ont étés faites dans la règle de l’art et que les avocats de l ’État ont bel et bien leur place dans cette procédure comme toutes les autres parties . Lappel concerne toute la décision dans ses dispositif civil et pénal
LES JUGES ONT DECIDÉS DE JOINDRE LES EXCEPTIONS AU FONDS
Aida Ndiongue et compagnie comparaissent pour détournement de derniers publics faux et usage de faux , escroquerie et complicité cette affaire concerne un marché des produits phytosanitaires destinés aux plab Jaxaay lors des inondations de 2009 une affaire coordonnée par Abdou Aziz Diop directeur de cabinet du ministère de l’habitat.
Lors de son jugement en première instance , le tribunal correctionnel de Dakar lavait relaxée ainsi que ses présumés complices . Le ministre public avait requis une peine ferme de 10 ans plus la confiscation des biens de tout les prévenus et une amende de 25 milliards de francs Cfa les avocats de L’état avaient réclamés la somme 25 milliards de francs Cfa pour toutes cause de préjudice subit . Le parquet non content de cette décision avait injecté appel c’est pourquoi Aida Ndiongue et Cie comparaissent a nouveau devant la cour d’appel correctionnel
Ngonesaliou Diop ledakarois.net



L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 (...)

Lire l'article →

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →