logo
 

Lutte contre les inondations
Des infrastructures annoncées pour le drainage des eaux

10/12/2016

L’Etat du Sénégal a mis à la disposition du ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, "une enveloppe immédiatement disponible de 900 millions" de francs CFA, dans le cadre de la prévention des inondations, a annoncé, jeudi, le ministre, porte-parole du gouvernement, Seydou Guèye.

Cette décision entre dans le cadre de la mise en œuvre "des dispositions et des diligences à prendre pour aller vers une situation où il n’y aura absolument pas de problèmes dus aux inondations", a-t-il expliqué.

Le ministre, porte parole du gouvernement s’adressait à des journalistes, à l’issue d’un Conseil interministériel sur la prévention et la gestion des inondations, tenu dans les locaux de la Primature, à Dakar.

Ce Conseil interministériel avait pour but de faire le point sur l’état d’avancement des actions du Plan décennal de lutte contre les inondations, qui se caractérise par la mise en place d’infrastructures destinées à apporter des "solutions définitives et efficaces" au phénomène des inondations.

Selon Seydou Guèye, un "budget de réserve" d’un milliard a également été arrêté, pour la prise en charge de "mesures réactives au cas où le besoin se ferait sentir avec des dispositions et diligences pour un décaissement rapide".

M. Guèye a annoncé, dans ce cadre, des opérations pré-hivernales de curage, désensablement, mise à niveau des stations de pompage, des aménagements de bassins et apprêtement des dispositifs de pompage et d’évacuation des eaux, entre autres mesures.

"Ce sont des diligences traditionnelles qui se font dans le cadre d’un entretien préventif mais également autour des points de vigilance qui sont des points de contrôle", a indiqué Seydou Guèye.

"Cette année, comme on l’a appris des météorologues et des prévisionnistes, nous attendons une bonne pluviométrie et nous prendrons les dispositions adéquates", a assuré le ministre, porte-parole du gouvernement.

La question des inondations "a été positionnée en priorité absolue", avec le Programme décennal de lutte contre les inondations (2012-2022) mis en place pour un montant global de 700 milliards de francs CFA, sur une période de dix ans avec plusieurs phases, a-t-il dit.

L’exécution de ce programme durant la phase d’urgence (2012-2014) et la phase intermédiaire (2014-2016) a permis de sortir des eaux nombre de localités et de réinstaller 2000 familles sur des sites assainies. Au total, a indiqué Seydou Guèye, c’est plus de 70 milliards de francs CFA qui ont été mobilisés pour ces deux premières phases.

"C’est un programme à long terme du chef de l’Etat, articulé autour de la volonté d’édifier des infrastructures de drainage des eaux pour régler le problème d’aménagement des zones d’inondations de façon structurelle", a-t-il fait valoir.

Il a donné l’exemple du site du CICES, à Dakar, qui a connu "une nette amélioration" s’agissant de l’évacuation des eaux lors de la saison des pluies 2015.

D’après Seydou Guèye, parmi les mesures prises par le ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, "il y a également la coordination, la veille et le renforcement des capacités de réaction" dans la lutte contre les inondations.

Le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire "doit également renouveler auprès des maires, la circulaire en matière de salubrité et de propreté des localités, en les appuyant dans l’exécution de cette directive", a-t-il signalé.

Selon Seydou Guèye, le chef du gouvernement sénégalais a par ailleurs "demandé au ministre du Renouveau urbain de présider dans la mesure du possible, des comités régionaux de développement dans chaque région, sur la question des inondations".



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →