logo
 

Daouda Mbow, patron de la NVA, tombe pour trafic international de véhicules

24/06/2017

Selon les informations de Libération, Daouda Mbow, PDG de la Nouvelle vision de l’automobile (NVA) est au centre d’un trafic international de véhicules de luxe et de motos volés en Europe. 8 véhicules dont des Range et 10 motos ont été saisis par les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) qui ont découvert une partie du butin dans un parking souterrain aménagé par Daouda Mbow dans sa villa sise à la Zone A (Dakar).
Libération révélait que l’homme d’affaires Daouda Mbow était arrêté par la Division des investigations criminelles (DIC) dans une affaire de vente de véhicules, sans plus de précisions. Des sources autorisées renseignent qu’il s’agit en réalité de la plus grosse affaire de trafic de véhicules de luxe volés en Europe traitée par la DIC ces dernières années. Que s’est-il passé ? L’affaire débute lorsque Daouda Mbow porte plainte contre un certain Ibrahima Guèye pour escroquerie sur un terrain. Dans sa plainte, il affirme avoir remis à ce dernier une voiture et 10 millions de FCFA pour l’achat d’un terrain qu’il ne verra jamais.
Après une longue traque, Ibrahima Guèye est arrêté par la DIC. Avant d’être déféré au parquet, il révèle aux enquêteurs s’être rendu compte que la voiture que lui avait remise Daouda Mbow était déclarée volée en France. Les enquêteurs décident d’y voir plus clair et mettent la main sur le véhicule. Ce qui confirme les dires du sieur Guèye puisqu’il était signalé par Interpol. Daouda Mbow est cueilli par les enquêteurs qui décident, dans un premier temps, de faire une descente dans son parking. Les vérifications effectuées sur place ont permis de saisir plusieurs véhicules dont des Range et des Ml volées en France. Une autre perquisition est effectuée chez Daouda Mbow à la Zone A (Dakar). Sur place, la DIC découvre l’existence d’un parking souterrain dans lequel était parqué un autre lot de voitures recherchées en France. Au total, 8 véhicules et 10 motos volés en France ont été saisis lors des deux opérations. Placé en garde à vue en même temps qu’un de ses collaborateurs, Daouda Mbow a reconnu les faits. Des sources renseignent qu’il a admis que les véhicules étaient volés avant de donner des noms.
L’enquête se poursuit même si Mbow et son collaborateur ont été déférés hier pour association de malfaiteurs et trafic international de véhicules volés. En faveur d’un retour de parquet, ils seront édifiés sur leur sort aujourd’hui.



Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →

Les députés ont adopté, lundi à l’unanimité le projet de loi modifiant les articles 75 et (...)

Lire l'article →

Le premier procès des « biens mal acquis » s’ouvre ce lundi 19 juin à Paris. Absent, le (...)

Lire l'article →

Le groupe djihadiste Nusrat Al-Islman a revendiqué l’attaque de dimanche dernier au (...)

Lire l'article →

Avec 47 listes, le scrutin des législatives du 30 juillet risque d’être un véritable (...)

Lire l'article →

Depuis plus de cent jours, les grilles de Rebeuss confinent Khalifa Sall au confort (...)

Lire l'article →

La cité religieuse de Touba est sous haute tension ce dimanche. Des échauffourées ont (...)

Lire l'article →

Le Port autonome de Dakar a réalisé de bonnes performances, lors de l’exercice 2016. Un (...)

Lire l'article →

Les responsables et militants socialistes des coordinations de Sor nord, du Faubourg (...)

Lire l'article →

Un drame s’est produit aux environs de 14 heures, ce dimanche, sur le tracé de (...)

Lire l'article →

L’attaque jihadiste contre un lieu de villégiature dimanche près de Bamako a fait deux (...)

Lire l'article →