logo
 

Daouda Mbow, patron de la NVA, tombe pour trafic international de véhicules

24/05/2017

Selon les informations de Libération, Daouda Mbow, PDG de la Nouvelle vision de l’automobile (NVA) est au centre d’un trafic international de véhicules de luxe et de motos volés en Europe. 8 véhicules dont des Range et 10 motos ont été saisis par les enquêteurs de la Division des investigations criminelles (DIC) qui ont découvert une partie du butin dans un parking souterrain aménagé par Daouda Mbow dans sa villa sise à la Zone A (Dakar).
Libération révélait que l’homme d’affaires Daouda Mbow était arrêté par la Division des investigations criminelles (DIC) dans une affaire de vente de véhicules, sans plus de précisions. Des sources autorisées renseignent qu’il s’agit en réalité de la plus grosse affaire de trafic de véhicules de luxe volés en Europe traitée par la DIC ces dernières années. Que s’est-il passé ? L’affaire débute lorsque Daouda Mbow porte plainte contre un certain Ibrahima Guèye pour escroquerie sur un terrain. Dans sa plainte, il affirme avoir remis à ce dernier une voiture et 10 millions de FCFA pour l’achat d’un terrain qu’il ne verra jamais.
Après une longue traque, Ibrahima Guèye est arrêté par la DIC. Avant d’être déféré au parquet, il révèle aux enquêteurs s’être rendu compte que la voiture que lui avait remise Daouda Mbow était déclarée volée en France. Les enquêteurs décident d’y voir plus clair et mettent la main sur le véhicule. Ce qui confirme les dires du sieur Guèye puisqu’il était signalé par Interpol. Daouda Mbow est cueilli par les enquêteurs qui décident, dans un premier temps, de faire une descente dans son parking. Les vérifications effectuées sur place ont permis de saisir plusieurs véhicules dont des Range et des Ml volées en France. Une autre perquisition est effectuée chez Daouda Mbow à la Zone A (Dakar). Sur place, la DIC découvre l’existence d’un parking souterrain dans lequel était parqué un autre lot de voitures recherchées en France. Au total, 8 véhicules et 10 motos volés en France ont été saisis lors des deux opérations. Placé en garde à vue en même temps qu’un de ses collaborateurs, Daouda Mbow a reconnu les faits. Des sources renseignent qu’il a admis que les véhicules étaient volés avant de donner des noms.
L’enquête se poursuit même si Mbow et son collaborateur ont été déférés hier pour association de malfaiteurs et trafic international de véhicules volés. En faveur d’un retour de parquet, ils seront édifiés sur leur sort aujourd’hui.



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →