logo
 

COMMUNIQUE

23/09/2017

Au sortir de la réunion du Comité d’initiative, organisée le 14 Mai 2017 au Café de Rome, réunissant l’essentiel des responsables départementaux notamment Louga, Zinguinchor, Dakar, Pikine, Thiès, Fatick, Kolda, Rufisque, Mbour, Saint-Louis, Kaffrine, Linguère…, le comité Ad Hoc des jeunes de BES DU ÑAK, présent durant les délibérations, se réjouit de la réussite de cette rencontre tenue dans le but d’informer les militantes et militants du parti par rapport à la situation politique du pays, le niveau d’avancement des préparations des élections législatives par le directoire national et de recueillir l’avis et la position des délégués présents.

Les jeunes se félicitent du succès d’une telle mobilisation organisée en moins de 48H à cause de l’urgence des questions à débattre et remercient tous ceux qui se sont investis corps et âme pour l’accomplissement de cette journée riche en échanges, particulièrement au Président Mansour SY Djamil de par sa clairvoyance, son désir de transparence et de donner le maximum d’informations aux militants en cette période décisive de l’histoire de notre pays. Cet objectif a été largement atteint, des présentations de très haute facture ont été faites par les membres du directoire et un long débat s’en est suivi qui a permis l’expression de tous les points de vue dans leur diversité.

Les jeunes de BES DU ÑAKK, réitèrent leur engagement inébranlable auprès du Président Mansour SY Djamil, le seul à être légitimement élu lors de l’Assemblée générale constitutive du 17 Septembre 2011 au King Fadh Palace. Le directoire national a été élu collectivement sans hiérarchie, à cause des difficultés de l’époque et contre l’avis du Président Mansour SY Djamil pour souhaiter avoir un bureau complet pour l’efficacité du travail. BES DU ÑAKK continue à traîner cette faille qu’il convient de combler dans les plus brefs délais.

A la lumière de tout ce qui précède, les jeunes de BES DU ÑAKK resteront ouverts à la décision du Président Mansour qui engagera officiellement le parti. C’est du reste ce qui ressort du comité d’initiative où les délégués ont renouvelés par acclamation leur confiance jamais démentie. Les jeunes sont conscients qu’une déclaration a été signée et ni le directoire national, ni le Président Mansour n’ont eu connaissance du texte. Etant donné que le texte a été signé à l’absence du président Mansour SY Djamil qui, par courtoisie administrative, n’a pas voulu désavouer Monsieur Aliou Diack qui légitiment n’était pas habilité à engager BES DU ÑAKK.

Les jeunes considèrent que jusqu’ici aucun n’engagement sérieux n’a été pris pour adhérer à une quelconque coalition. Donc les choix sont ouverts.

Les jeunes sont sortis de la rencontre profondément réconfortés dans l’idée que BES DU ÑAKK, parti de femmes et de jeunes, a de très beaux jours devant lui. Ce qui donne à la jeunesse et aux femmes une lourde responsabilité.

En avant pour une assemblée nationale citoyenne et plurielle BES DU ÑAKK, Euleuk Gay Dak.

Fait à Dakar, le 16 Mai 2017
Le Comité Ad Hoc des Jeunes
De BES DU ÑAKK



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →