logo
 

COMMUNIQUE

29/07/2017

Au sortir de la réunion du Comité d’initiative, organisée le 14 Mai 2017 au Café de Rome, réunissant l’essentiel des responsables départementaux notamment Louga, Zinguinchor, Dakar, Pikine, Thiès, Fatick, Kolda, Rufisque, Mbour, Saint-Louis, Kaffrine, Linguère…, le comité Ad Hoc des jeunes de BES DU ÑAK, présent durant les délibérations, se réjouit de la réussite de cette rencontre tenue dans le but d’informer les militantes et militants du parti par rapport à la situation politique du pays, le niveau d’avancement des préparations des élections législatives par le directoire national et de recueillir l’avis et la position des délégués présents.

Les jeunes se félicitent du succès d’une telle mobilisation organisée en moins de 48H à cause de l’urgence des questions à débattre et remercient tous ceux qui se sont investis corps et âme pour l’accomplissement de cette journée riche en échanges, particulièrement au Président Mansour SY Djamil de par sa clairvoyance, son désir de transparence et de donner le maximum d’informations aux militants en cette période décisive de l’histoire de notre pays. Cet objectif a été largement atteint, des présentations de très haute facture ont été faites par les membres du directoire et un long débat s’en est suivi qui a permis l’expression de tous les points de vue dans leur diversité.

Les jeunes de BES DU ÑAKK, réitèrent leur engagement inébranlable auprès du Président Mansour SY Djamil, le seul à être légitimement élu lors de l’Assemblée générale constitutive du 17 Septembre 2011 au King Fadh Palace. Le directoire national a été élu collectivement sans hiérarchie, à cause des difficultés de l’époque et contre l’avis du Président Mansour SY Djamil pour souhaiter avoir un bureau complet pour l’efficacité du travail. BES DU ÑAKK continue à traîner cette faille qu’il convient de combler dans les plus brefs délais.

A la lumière de tout ce qui précède, les jeunes de BES DU ÑAKK resteront ouverts à la décision du Président Mansour qui engagera officiellement le parti. C’est du reste ce qui ressort du comité d’initiative où les délégués ont renouvelés par acclamation leur confiance jamais démentie. Les jeunes sont conscients qu’une déclaration a été signée et ni le directoire national, ni le Président Mansour n’ont eu connaissance du texte. Etant donné que le texte a été signé à l’absence du président Mansour SY Djamil qui, par courtoisie administrative, n’a pas voulu désavouer Monsieur Aliou Diack qui légitiment n’était pas habilité à engager BES DU ÑAKK.

Les jeunes considèrent que jusqu’ici aucun n’engagement sérieux n’a été pris pour adhérer à une quelconque coalition. Donc les choix sont ouverts.

Les jeunes sont sortis de la rencontre profondément réconfortés dans l’idée que BES DU ÑAKK, parti de femmes et de jeunes, a de très beaux jours devant lui. Ce qui donne à la jeunesse et aux femmes une lourde responsabilité.

En avant pour une assemblée nationale citoyenne et plurielle BES DU ÑAKK, Euleuk Gay Dak.

Fait à Dakar, le 16 Mai 2017
Le Comité Ad Hoc des Jeunes
De BES DU ÑAKK



Mankoo Taxawu Sénégal par la voix du maire de Mermoz/Sacré-Cœur prévient que toute (...)

Lire l'article →

La décision n8/2017 du 26 juillet 2017, rendue par le Conseil constitutionnel, (...)

Lire l'article →

Quelle lecture avez-vous de la non-autorisation de la marche du président Wade ? La (...)

Lire l'article →

La problématique continue de tarauder les esprits. Surtout dans le contexte sensible (...)

Lire l'article →

AUDIO- comment Macky Sall a financè la liste de la coalition Mbollo Wade, Clèdor Sène (...)

Lire l'article →

La coalition « Saxal Liguey » d’Aida Mbodj, ancienne Présidente du conseil départemental (...)

Lire l'article →

Suite à la publication dans les réseaux sociaux d’un enregistrement lui attribuant des (...)

Lire l'article →

Désignée par Pape Samba Mboup d’être à la solde du Président Macky Sall, dans une bande (...)

Lire l'article →

Tête de liste de la coalition Mànkoo Taxawu Senegaal à Guédiawaye, le leader du Grand (...)

Lire l'article →

Onze hommes se sont succédé à la présidence de l’Assemblée nationale de 1960, selon les (...)

Lire l'article →

Farba Senghor crie au complot. Après la publication des fichiers audio dans lequel il (...)

Lire l'article →