logo
 

Comment Macky a sauvé Wade et Sindiély de la prison

21/08/2017

Au-delà de Sindiely, Macky Sall a aussi évité des poursuites à Me Abdoulaye Wade en oubliant dans les tiroirs le rapport de l’IGE portant sur la gestion du FESMAN. Les vérificateurs ont formellement mis en cause l’ancien Président pour détournement de deniers publics et corruption. Des faits qui pouvaient conduire à sa mise en accusation pour trahison.

Lors d’une rencontre avec ses alliés de Benno Bokk Yakaar, le Président Macky Sall a admis entre deux mots avoir effectivement mis le coude sur le rapport de l’Inspection générale d’État (IGE) portant sur la gestion du Festival mondial des arts nègres (FESMAN). « Socialement, je ne pouvais pas mettre en prison Sindiely », a avoué Macky Sall. Qui plus, au même moment où l’IGE transmettait son rapport et demandait des poursuites contre la fille de l’ancien Chef de l’État pour détournement de 400 millions de FCfa qu’elle a reconnu, Karim Wade était déjà en prison pour enrichissement illicite présumé.

Le Premier ministre Mahammed Dionne a dit la même chose plus récemment lors de son face-à-face avec les députés, à l’Assemblée nationale. Mais au-delà de Sindiely, Macky Sall a empêché des poursuites contre... Me Abdoulaye Wade, en rangeant ce rapport dans les tiroirs. Libération est en mesure de révéler que l’IGE a formellement mis en cause le pape du Sopi pour détournement de deniers publics et... corruption.

En effet, dans le cadre de la réalisation des deux (02) sites d’hébergement des festivaliers, le Président de la République de l’époque a acquis, à titre personnel, à partir de ressources publiques, un terrain sis à Ngor d’une superficie de cinq mille quatre cent trente-cinq (5.435) mètres carrés, pour un montant d’un peu plus d’un milliard (1 000 000 000) de francs CFA. Selon nos informations, les vérificateurs ont découvert que cette transaction aux allures de blanchiment de l’argent de la corruption conduit chez le notaire Me Patricia Lake Diop.

Il ressort que le chèque remis à Cheikh Amar du Gabon qui était le vendeur porte la signature de Loum Diagne désigné de fait « comptable » du FESMAN en plus d’avoir raflé plusieurs marchés qui puent la surfacturation. Interrogé par l’IGE, Loum Diagne qui a admis avoir effectivement signé le chèque Ecobank a tenté de faire croire qu’il s’agissait d’un prêt et que l’ancien Président lui aurait remboursé sans en fournir la moindre preuve. Pour le corps de contrôle, il ne s’agit ni plus ni moins que de rétro commissions.

Dans le cadre du FESMAN, Me Wade avait mis à la disposition de Loum Diagne la rondelette somme de 15 milliards de FCfa consentie dans le cadre d’un prêt à la Banque islamique de développement (BID). D’après toujours l’IGE, un don de 1 milliard de FCfa du Gabon a été purement et simplement volé.

Presque tous les acteurs de cette délinquance financière ont informé par écrit avoir agi sur ordre de Wade qui est apparu comme un acteur principal du FESMAN, en choisissant des entreprises devant effectuer des travaux, tout comme en se constituant ordonnateur et exécutant de dépenses, même étrangères à cette manifestation, pour un montant total de six milliards quatre cent vingt- cinq millions huit cent trois mille six cent quarante-six (6 425 803 646) francs CFA.



L’ancien Président Abdoulaye Wade exige la libération de Serigne Assane Mbacké, placé en (...)

Lire l'article →

C’est sans doute l’audience de la dernière chance pour Khalifa Sall. La Cour suprême se (...)

Lire l'article →

Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée dans l’explosion à la centrale électrique (...)

Lire l'article →

La Sûreté urbaine a procédé à l’arrestation de dix supporters de l’Union sportive de Ouakam (...)

Lire l'article →

La chanteuse Amy Collé Dieng et Penda Bâ partagent la même cellule à la prison des femmes (...)

Lire l'article →

Macky Sall est satisfait des conditions de tenue des législatives du 30 juillet. « Les (...)

Lire l'article →

L’affaire de la mise à sac de 147 bureaux de vote à Touba, le 30 juillet, jour des (...)

Lire l'article →

Le directeur général de la Senelec, Makhtar Cissé, a été désigné « Madia d’Or » 2016. Cette (...)

Lire l'article →

Reportés à cause du drame de Demba Diop, les combats Modou Lô-Lac 2 et Papa Sow-Ama (...)

Lire l'article →

Une voiture a foncé sur des militaires de l’opération Sentinelle mercredi matin à (...)

Lire l'article →

La chanteuse Amy Collé Dieng peut porter plainte contre la personne qui a diffusé (...)

Lire l'article →

Le clerc de notaire Pape Médoune Seck est accusé d’avoir volé 10 millions de francs Cfa à (...)

Lire l'article →