logo
 

Jeunes de Colobane
Comment Gatuzo a été torturé

09/12/2016

Condamnés à 20 ans de travaux forcés, pour le meurtre du policier Fodé Ndiaye, Cheikh Sidaty Mané et Cheikh Diop, sont devant le juge ce vendredi 29 juillet 2016, pour leur procès en appel. Au cours de l’audience, les avocats de la défense ont dénoncé le traitement inhumain réservé aux sieurs Mané et Diop respectivement connus dans leur fief sous les surnoms de Gatuzo et Christ.

Selon les avocats des mis en cause, Gatuzo a subi des atrocités entre les mains des forces de l’ordre. Celui qui aurait assené le coup de brique mortel au policier a été, selon la défense, « menotté aux pieds, la tête en bas, déshabillé totalement avant d’être attaché et battu avec des gourdins, des matraques. Cheikh Sidaty a subi le martyre entre les mains de la police. La tête plongée de temps en temps dans un seau d’eau » , a déploré Me Ramatoulaye Ba Bathily. Cette dernière qui a demandé à la Chambre criminelle de s’imaginer la torture inhumaine réservée à Gatuzo a réclamé avec ses confrères de la défense la nullité de la procédure.

L’avocate peignant les minutes de la torture de son client a aussi dénoncé le comportement des policiers. Ceux- ci auraient fait 3 entailles sur le pénis de Cheikh Sidaty, en lui demandant de reconnaître les faits à lui reprochés. Il a même reçu des coups de crosse au niveau des oreilles. Ce qui fait qu’il saignait même de l’oreille ».

« Menotté, pendu, le sexe entaillé »

Plus tard dans la soirée, Gatuzo a été transféré dans un autre local où il a été laissé à la merci des auxiliaires de police dont faisait partie le défunt. Lesquels l’ont aussi sévèrement malmené.

À la suite des avocats de la défense qui avaient soulevé un lot d’exceptions pour réclamer la nullité de la procédure, le parquet général et l’Agent judiciaires de l’État se sont opposés à la demande. Ils ont invité la Cour à rejeter leur demande. La Cour qui a statué sur ces exceptions soulevées a exaucé les vœux de l’Aje et du parquetier. Ce qui a permis au procès de se poursuivre, après une pause de quelques minutes.

Dans le PV, il raconte avoir, été accueilli par des coups de poing, des coups de pied au bas ventre. Malmené, battu avec des matraques, on m’a conduit dans un endroit où l’on entendait le bruit des vagues où j’ai été très violemment battu par les policiers. Gatuzo dira, devant la barre que le Cheikh Diop dont il est question dans cette affaire n’est pas le même que celui qui comparait à ses côtés, ce matin, même s’il avait été condamné comme lui aux travaux forcés à 20 ans.

« J’ai été interpellé deux jours après, la mort du policier. Certains riverains avaient opposé une résistance face aux policiers qui étaient venus me cueillir. J’ai préféré répondre à la convocation de la police. J’y étais, on m’a montré une vidéo. On l’a visionnée ensemble et le commissaire qui estime m’avoir reconnu sur la vidéo m’a donné un coup de tête puis a chargé ses éléments de me conduire en cellule. On m’a interpellé à 16 h. Et jusque tard dans la soirée, on m’a maltraité pour me pousser à avouer les faits qui me sont reprochés », a-t-il déclaré à la barre.



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →