logo
 

Affaire Boutèye Kounta Ndiaye (5/5)
Ce que la veuve attend du juge

23/09/2017

À 48 heures du verdict du procès des assassins présumés de Boutèye Kounta Ndiaye, le vendeur de véhicules d’occasion tué le 9 mai 2011 à Dakar, la veuve de la victime s’est confiée à Seneweb. Diale Ndiaye espère que le juge suivra le sévère réquisitoire du procureur et, surtout, qu’il ordonnera la réouverture du dossier.

Après s’être remise de ses émotions, Diale Ndiaye accepte de se confier à Seneweb. Elle est la veuve de Boutèye Kounta Ndiaye, le vendeur de véhicules d’occasion tué le 9 mai 2011 à Dakar. L’assassin présumé de son mari, Pape Mor Djité, et celui qui l’aurait aidé à se débarrasser du cadavre, Talla Diassé, ont été jugés dans la nuit du 7 au 8 février devant la chambre criminelle de Dakar. Au terme d’un procès qui a duré jusqu’au petit matin, le parquet a requis les travaux forcés à perpétuité pour le premier et 10 ans de prison ferme pour le second. Verdict : ce mardi.
L’épouse de la victime espère que le juge suivra le sévère réquisitoire du procureur. Elle dit : « Vu la gravité des faits et vu que Pape Mor Djité n’a pas exprimé de sincères regrets, je trouve qu’il serait normal qu’il soit condamné à perpétuité. Ce serait une peine juste. »
Mais Diale Ndiaye espère que le tribunal ira au-delà. « Il faut que les commanditaires et toutes les personnes impliquées dans cette affaire soient retrouvées et jugées, suggère-t-elle au bout du fil. Lors de son audition à la police, le principal suspect a mentionné les noms de personnes qui existent bel et bien. Il y a El Hadji Mar et El Hadji Malick Guèye, qui ont joué un rôle dans cette affaire. Il y a aussi Viviano Lima et Pedro du côté de la Guinée-Bissau. ».
Le mystère El Hadji Mar
D’après des témoignages concordants, environ un mois avant le drame, El Hadji Mar est venu au parking de Boutèye Kounta Ndiaye avec l’intention affichée de lui acheter sa Porsche Cayenne. « Sur place, rembobine un témoin, il a inspecté la voiture de fond en comble, discuté au téléphone, dans un anglais parfait, avec un des fils du défunt basé aux États-Unis. Il voulait avoir des précisions sur des modifications apportées au circuit de la sono de la voiture. Ne s’étant pas entendu avec le vieux sur le prix, il lui propose de le mettre en rapport avec un potentiel acheteur basé à Thiès. Boutèye Kounta accepte. Le jour du voyage, Mar essaya de le détourner chez quelqu’un qu’il désignait comme son mécanicien, mais le vieux refuse ce détour. Ils iront jusqu’à Thiès, mais la vente ne se fera pas. Le potentiel acheteur dira à Boutèye Kounta que c’est Mar qui lui a vendu la plupart de ses voitures. Donc ce Mar existe. »
D’autant que, souligne une autre source de Seneweb, la veille de l’assassinat, il a recontacté par téléphone Boutèye Kounta Ndiaye pour lui faire une nouvelle offre. Un accord est trouvé. Au cours de son audition à la Dic Pape Mor Djité a d’abord déclaré que, le jour des faits, Mar a conclu la transaction avec la victime au siège de la Sgbs au centre-ville avant de lui demander d’acheminer la voiture en Guinée-Bissau. Il servira par la suite une nouvelle version, désignant Mar comme l’auteur du crime, avant de se rétracter finalement pour endosser seul l’assassinat.
El Hadji Malick Guèye, lui, passe pour celui qui, depuis l’étranger et via Skype, aurait demandé à Djité de lui trouver une Porsche Cayenne à livrer en Guinée-Bissau contre 5 kg de cocaïne. Les enquêteurs ont déclaré s’être rendus à son domicile, sis à Soprim, et avoir trouvé sa femme sur place. Et selon les vérifications faites au niveau de la Direction de l’automatisation du fichier, il s’avère que Guèye a quitté le Sénégal un mois avant le crime et qu’il n’est pas revenu depuis lors.
« Un complément d’enquête capital »
Un détail trouble les policiers : lorsqu’une photo de Guèye lui a été présentée par l’épouse de ce dernier, Djité a soutenu, selon les enquêteurs, que c’était El Hadji Mar. Des zones d’ombre qui méritent une enquête plus approfondie ? Diale Ndiaye acquiesce : « On ne peut pas évacuer cette affaire sans obtenir des réponses claires sur l’identité d’El Hadji Mar et celle d’El Hadji Malick Guèye. Je me demande parfois si ce n’est pas la même personne qui porte les deux noms. Seule une enquête sérieuse nous permettra d’avoir la bonne réponse. »
La veuve de Boutèye Kounta Ndiaye « exige la même diligence à propos des personnes citées du côté de la Guinée-Bissau » : Viviano Lima et Pedro. Le premier était, d’après les enquêteurs de la Dic, le destinataire final de la Porsche Cayenne. Le second, présenté par les policiers comme un cadre des douanes bissau-guinéennes, devait réceptionner le véhicule dès le passage de la frontière.
« À notre connaissance, aucune commission rogatoire n’a été envoyée pour retrouver ces individus et connaître leur rôle dans cette affaire », regrette l’épouse de la victime. Dans son procès-verbal, la Dic a mentionné avoir saisi Interpol-Bissau pour avoir des informations sur Viviano Lima et Pedro. Sans plus. De ces personnes, on ne parlera plus dans le dossier.
Au regard de ces nombreuses questions sans réponses, une condamnation de Pape Mor Djité et Talla Diassé, ce mardi, ne suffirait pas à calmer la douleur de la famille de Boutèye Kounta Ndiaye. Diale Ndiaye croise les doigts : « J’espère que le juge ordonnera la réouverture du dossier pour un complément d’enquête. C’est capital. Nos avocats ont mis le doigt sur les zones d’ombre durant leurs plaidoiries. La justice a les moyens et les possibilités de tirer cette affaire au clair. J’ai bon espoir. »



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →