logo
 

Réaction de Me Amadou Sall sur l’affaire de Mamadou mouth Bane
Ce que j’ai pu dire c’est que Mouth Bane est...

23/05/2017

Ce que j’ai pu dire c’est que Mouth Bane est convoqué à la Dic et actuellement il est en train normalement d’être interrogé par la brigade des affaires générales. Malheureusement, il y’a un problème avec la police et la gendarmerie. Normalement, la loi en vigueur au Sénégal dit que quelqu’un qui est interpellé par la police ou par la gendarmerie peut dès la première heure être assisté par son avocat. Malheureusement la police comme la gendarmerie refuse d’appliquer la loi. Ce qui fait qu’aujourd’hui, ces deux services sont hors la loi puisqu’ils ont décidé de violer la loi. C’est la raison pour laquelle pour ce qui me concerne, je conseille à toute personne convoquée à la police de refuser de parler tant que son avocat n’est pas présent. C’est une question de sécurité et c’est une question également de défense et de protection de ses droits. Parce que la police et la gendarmerie n’ont pas le droit de violer la loi. Retour ligne automatique
Mouth Bane est à l’intérieur et nous ne savons pas pourquoi il y est, nous ne savons pas ce qui lui est reproché, nous ne savons pas quelles sont les questions qui lui sont posées, nous ne savons absolument rien de ce qui lui arrive et les raisons pour lesquelles il est là. Puisque je n’ai pas envi de spéculer, je dis simplement voilà une situation qui est totalement illégale et ce n’est pas une situation qui est acceptable dans un pays de démocratie. On ne peut pas passer son temps à violer la loi. Je dis que c’est trop commode pour ceux là qui disent voilà nous ne sommes pas au courant. Vous vous souvenez, il y’a quelques jours, on nous a dit que l’avis du conseil constitutionnel est une décision qui lie tout le monde et tout le monde crie après on doit appliquer…on doit appliquer. Mais avant l’avis du conseil constitutionnel, il y’a la loi. Appliquons la loi et ce n’est que de cette façon-là que notre pays restera un pays démocratique. Retour ligne automatique
J’ai suivi cette émission et je ne vois pas quels sont les propos séditieux et c’est la constitution qui nous est proposé au référendum qui prévoit de nouveaux droits. Je ne sais pas quels sont les nouveaux droits. Les nouveaux droits est ce que c’est le droit de faire ceci, le droit de faire cela, ce sont ces nouveaux droits tels qu’aujourd’hui ces droits sont considérés en Europe. Le droit à l’environnement c’est très bien, le mariage pour tous c’est un nouveau droit, est ce qu’il s’agit de cela ? Personne ne sait. Qu’il s’interroge et qu’il se pose cette question, nous nous posons cette question. Tous les sénégalais se posent cette question. Il faut qu’on donne un contenu au nouveau droit. Il s’est posé la question et je ne crois pas, je n’ose pas croire un seul instant est interrogé pour ces propos-là. Je ne le crois pas parce que ce serait ridicule.Retour ligne automatique
Ngoné Saliou DIOP



La régulation de la température corporelle serait liée à l’activité des mitochondries, des (...)

Lire l'article →

L’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo a été élu vice-président de l’Internationale (...)

Lire l'article →

Les garde-côtes libyens ont annoncé le sauvetage, au cours des trois derniers jours (...)

Lire l'article →

Mme le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Mariama Sarr, a offert 22 (...)

Lire l'article →

Me Aïssata Tall Sall a fait part de ses ambitions pour le Sénégal. En marge du lancement (...)

Lire l'article →

Vingt-quatre heures après le rassemblement de l’opposition sur le boulevard du Général (...)

Lire l'article →

Idrissa Seck, vient d’être élu vice-président de l’Internationale libérale. Il a été (...)

Lire l'article →

A moins de deux moins des Législatives Y’ en a marre agace le pouvoir . Contrairement (...)

Lire l'article →

Le premier voyage de Donald Trump à l’étranger a débuté samedi par un accueil chaleureux (...)

Lire l'article →

La Tunisie et le Sénégal se sont récemment dotés d’équipes ministérielles dédiées au (...)

Lire l'article →

Le Sénégal a émis, mardi 16 mai, 1,1 milliard de dollars d’obligations souveraines (...)

Lire l'article →

Air Liquide a inauguré, lundi 15 mai à Thiès, au Sénégal, la première Maison Oxygène, lieu (...)

Lire l'article →