logo
 

ce que Al Amine et Macky se sont dit

23/06/2017

Macky Sall était en visite privée, hier mardi 11 avril, dans la cité religieuse de Tivaouane. Le Chef de l’Etat qui est venu renouveler ses « ziars » (vœux) au nouveau Khalife général des tidianes, a remercié le guide pour son œuvre en faveur du triomphe de la Umma islamique et la perpétuation du legs de son grand-père, Seydi El Ehdji Malick Sy. « Vous avez toujours œuvré pour la paix bien avant que vous ne soyez Khalife général des Tidianes. Déjà porte-parole du Khalife, vous n’avez jamais cessé de travailler pour la cohésion sociale et la paix au Sénégal », a dit Macky Sall à Al Amine. Il s’est également dit être à la disposition du Khalife. Aussi quand ses services lui ont annoncé le souhait de Serigne Abdoul Aziz S de le rencontrer au palais, il a aussitôt instruit ses collaborateurs de lui dire qu’il fera le déplacement à Tivaouane, malgré ses charges présidentielles. « Le pays a besoin de vos prières. Nous avons besoin de vos conseils. Il arrive des moments où les gens ont besoin d’entendre vos recommandations et vos conseils. Nous ne cesserons jamais de solliciter vos prières », a dit le président de la République. Et de souligner : « mes portes sont ouvertes et j’ai instauré un cadre de dialogue et de concertations », pour être en phase avec les recommandations du Khalife d’instaurer un dialogue politique avec l’opposition. « Tous ceux qui ont des griefs ou des suggestions à faire pour le développement du Sénégal verront mes portes grandement ouvertes », informe le Président. Et de s’engager à davantage multiplier les bonnes œuvres au profit des populations. « Peut-être, il peut arriver que je ne dispose pas de moyens, mais la volonté pour vous accompagner dans votre nouvelle mission est là », note-t-il.
A son tour, le Khalife a félicité Macky Sall pour sa disponibilité à servir le Sénégal, appréciant au passage, le geste de soutien du chef de l’Etat au décès de Serigne Cheikh Tidiane Sy. Al Amine a réitéré son espoir de pacifier l’espace politique. « Nous travaillons pour que le Sénégal soit sur les rampes de l’émergence. Nous continuerons à lancer des appels à la paix. S’il y a la paix, le Sénégal va se développer », relève-t-il. Et a assuré l’engagement de la famille de El Hadji Malick Sy à l’accompagner à renouer le dialogue avec la classe politique. Après la rencontre publique qui a duré 15 minutes, les deux hommes se sont entretenus plus longuement. A huis clos !



Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →

Les députés ont adopté, lundi à l’unanimité le projet de loi modifiant les articles 75 et (...)

Lire l'article →

Le premier procès des « biens mal acquis » s’ouvre ce lundi 19 juin à Paris. Absent, le (...)

Lire l'article →

Le groupe djihadiste Nusrat Al-Islman a revendiqué l’attaque de dimanche dernier au (...)

Lire l'article →

Avec 47 listes, le scrutin des législatives du 30 juillet risque d’être un véritable (...)

Lire l'article →

Depuis plus de cent jours, les grilles de Rebeuss confinent Khalifa Sall au confort (...)

Lire l'article →

La cité religieuse de Touba est sous haute tension ce dimanche. Des échauffourées ont (...)

Lire l'article →

Le Port autonome de Dakar a réalisé de bonnes performances, lors de l’exercice 2016. Un (...)

Lire l'article →

Les responsables et militants socialistes des coordinations de Sor nord, du Faubourg (...)

Lire l'article →

Un drame s’est produit aux environs de 14 heures, ce dimanche, sur le tracé de (...)

Lire l'article →

L’attaque jihadiste contre un lieu de villégiature dimanche près de Bamako a fait deux (...)

Lire l'article →

Vitrine démocratique en Afrique par sa stabilité politique et sociale depuis (...)

Lire l'article →