logo
 

Incendie aux PA
"C’est quelque chose de déplorable"

28/05/2017

Gorgui Babacar Dias. Fatou Dias. Bintou Dias. Nabou Dias. Astou Dias. Ces cinq filles (les trois en photos) et garçon de 5 à 17 ans sont morts asphyxiés dans l’incendie de l’unité 17 des Parcelles Assainies hier, mercredi 10 mai.
Deux des filles étaient élèves à l’"école 17" située dans le quartier. Après l’annonce du drame, l’établissement était désert. Élèves, enseignants et personnel administratif se ruent au domicile des Dias.
Le directeur, Malick Dramé n’arrive pas à dissimuler son émotion. "C’est un événement malheureux, murmure-t-il. Je suis complètement effondré par cette tragédie. Le fait de les voir partir de cette manière, c’est quelque chose de déplorable."
Dramé garde le souvenir de filles "travailleuses et sans histoires, des enfants très sages".



Cinq saisons sans Liga, à l’échelle du grand Real, c’est une éternité, une anomalie, une (...)

Lire l'article →

Le ratio est faible : moins de 14%. À un peu plus de 2 mois des élections législatives, (...)

Lire l'article →

C’est la grosse affaire en ce moment à la rue 13X8 de la Médina. Un homme présenté comme (...)

Lire l'article →

Le président américain Donald Trump s’est déclaré dimanche porteur d’un message "d’amitié, (...)

Lire l'article →

Le panafricaniste de renom, Kemi Seba, président de l’Urgences panafricanistes, présent (...)

Lire l'article →

L’analyse des 50 cas de décès maternels enregistrés à l’Hôpital régional de Kaffrine en (...)

Lire l'article →

Le Sommet islamo-arabo-américain se tient présentement à Riyad, la capitale du royaume (...)

Lire l'article →

Chassez le naturel et il revient au galop ! A Diourbel, les camarades de parti du (...)

Lire l'article →

Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement et de l’Alliance pour la République (Apr), (...)

Lire l'article →

Le sommet arabo-islamique et américain s’ouvre ce dimanche à Riyad, capitale de l’Arabie (...)

Lire l'article →