logo
 

Felwine Sarr
« C’est à l’Afrique de dire non à la Françafrique »

23/09/2017

L’écrivain et économiste Felwine Sarr ne compte pas sur le nouveau chef de l’État français, Emmanuel Macron, pour la mort de la Françafrique. Sur Rfi, il estime que la tache incombe aux Africains.
« Le fait qu’il soit d’une autre génération peut laisser présager qu’il envisage les rapports autrement. Mais la Françafrique, c’est au Africains de mettre un terme à cette histoire-là en articulant des relations beaucoup plus équilibrées et en refusant d’être dans un pacte néo-colonial. Le travail, c’est nous qui devons le faire en exigeant plus d’équilibre et de respect. C’est à l’Afrique de dire non à la Françafrique.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →