logo
 

Affaire Lamine Diack
Bataille autour de la caution pour éviter la prison

09/12/2016

Pour rester seulement sous contrôle judiciaire correctionnel et éviter la détention préventive, Lamine Diack, ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF), a engagé une bataille dans laquelle le montant de son cautionnement est au cœur des débats : 325 millions F Cfa (500 000 euros) comme le demande le parquet ou 91 millions (140 000 euros) comme le lui avait permis le juge d’instruction en charge de son dossier.

Lamine Diack s’est déjà acquitté des 140 000 euros, la caution fixée par le juge qui instruit son dossier. Mais l’avocate générale près la Cour, Mme Fusina, ne l’entend pas de cette oreille. Elle est convaincue que l’accusé a les moyens d’honorer le montant d’un demi-million d’euros pour se soustraire à la prison.
La deuxième Chambre d’instruction de la Cour d’appel de Paris a ordonné début mai 2016 un deuxième renvoi de l’affaire après un premier en date du 11 avril 2016. « EnQuête » a lu les minutes du greffe de la juridiction du deuxième degré. Depuis le 03 novembre 2015, Lamine Diack, 83 ans, est mis en examen des chefs de corruption passive par une personne n’exerçant pas une activité publique, blanchiment aggravé et corruption active.

Un mois plus tôt, une information judiciaire avait été ouverte, suite à la plainte de l’Agence mondiale anti-dopage, du Comité international olympique (CIO) et de l’IAAF, parties civiles. Cette affaire est à ce jour – avec celle relative à la corruption au sein des instances dirigeantes du football mondial-, le scandale financier le plus grave révélé dans le monde sportif. Contre la proposition de leur faire éviter des contrôles anti-dopage ou retarder des sanctions, des athlètes russes ont versé, selon l’accusation, de l’argent à Pape Massata Diack, alors agent marketing de l’IAAF, et à plusieurs complices présumés. Le fils Diack a été présenté comme étant le commanditaire d’une vaste opération de violation des lois anti-dopage.

EnQuête



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →