logo
 

Scandale au service de neurologie de Fann
Au centre hospitalier national de Fann, un...

23/09/2017

Au centre hospitalier national de Fann, un scandale à plusieurs centaines de millions de nos francs secoue le Service de neurologie. Dans cette structure sanitaire, le constat est fait que ces millions détournés devaient servir à la réalisation des travaux d’extension de ce service. Ce qui jusqu’aujourd’hui n’a jamais été fait. L’Observateur qui a donné cette information révèle que le marché a été lancé sous Diouf avant d’être suspendu jusqu’en 2005 par le président Wade qui voulait que tout soit réévalué et repensé.

La direction du Centre hospitalier national (Chn) de Fann chargé de gérer les travaux a ainsi lancé un nouvel appel d’offres, le montant est de 235,8 millions. Et c’est la Société Générale d’entreprise et de construction d’industrie et d’équipement (Gecie Sarl) domicilié à Keur Massar qui avait raflé la mise. Ladite entreprise s’engage ainsi à construire un ouvrage neuf constitué de deux immeubles (A et B) R+1 au service neurologique du Chn de Fann. Le présent marché conclu pour la durée de la gestion 2005 n’a cependant jamais été respecté, souligne L’Obs qui note que ni la date de livraison ni la qualité de travail imposé dans le contrat ne seront respectées. Pis l’entreprise Gecie a encaissé plus d’argent qu’il n’a réalisé de travaux. Un vol voire un détournement de deniers publics qui n’a pu se faire dans la complicité des autorités hospitalières de l’époque », note ledit quotidien

Pour cause, poursuit L’Obs, ces dernières, au lieu de respecter le système de décote qui est de rigueur dans la plupart des marchés publics, ont remis des ordres de paiements de centaines de millions de F CFA à l’entreprise. Laquelle encaissera au total, 212 millions de Cfa soit la paie de 90 % des travaux effectués.

Ce qui selon le journal est « une vraie arnaque, vu l’état des deux bâtiments construits derrière le service neurologique. Des bâtiments qui manquent de tout, abandonnés à eux-mêmes, sans portes, ni fenêtres, ni carrelages ». L’entrepreneur lui est devenu introuvable, révèle aussi le journal qui dit avoir tenté de le joindre.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →