logo
 

A la Barre pour pour plus de lumière sur le scandale sexuel à la mairie de la Médina
ASSOCIATIONS DE MALFAITEURS ,COLLECTE DE...

11/12/2016

ASSOCIATIONS DE MALFAITEURS ,COLLECTE DE DONNÉS Á CARACTÈRE PERSONNEL DIFFUSION D’IMAGES CONTRAIRE AUX BONNES MŒURS. LE TÉMOIN MAMADOU KÉBÉ"JAI BEL ET BIEN ENREGISTRÉ A LE MAIRE BAMBA FALLA SON Á SON INSU LORS DE NOTRE RENCONTRE" MODOU MANÉ DIAGNE LE SEUL TÉMOIN QUI EST RESTÉ CONSTANT DANS SES DÉCLARATION. DJIBRIL COULIBALY "C’EST UNE FAIBLESSE HUMAINE " LE SERMENT DU MINISTÈRE PUBLIC Á LA PARTIE CIVILE "RESPECTEZ LES INSTITUTIONS SÉPAREZ LA VIE PUBLIC ET PRIVÉE"

Après plusieurs renvois pour comparution de la partie civile en l’occurrence Djibril Coulibaly conseiller du Maire Bamba Fall et Directeur d’école ce dernier a finalement pris son courage a deux mains pour face á ses "détracteurs"
Parents, alliés, camarades de partis sont tous venus soutenir les présumés diffuseur des deux vidéos et prises photographiques diffusés sur le net á travers les sites " SENEJET" et "YouTube "puis partagées sur le réseau social "Facebook "celles -CI (vidéos et images) ont fini par faire le tour du monde provocant ainsi un choc pour l’entourage et une atteinte a l’honneur du sieur Coulibaly et á celle de sa famille
Interpellés les mis en cause ont niés les faits depuis l’enquête préliminaire et restent constants dans leurs déclarations
00 heure15 minutes l’audience est ouverte
Seul le site internet ledakarois.net détient l’exclusivité du procès .La partie civile ouvre le bal et je reviens sur les circonstances" le 21 Mars un des mes amis est venu me présenté une vidéo ou j’étais en intimité avec Adja Adama N’diaye avec qui j’entretiens une relation amoureuse depuis 3 ans" continuant ses explications ,il a ajouté " j’ai fermé mes portables et je suis allé en voyage pour médité 15 jours après j’ai ouvert mon téléphone j’ai vu le message de mes enfant disant "papa ne nous abandonnent pas "a mon retour Mbarick Diop dit Pape a affirmé que le mis en cause Sananké Coulibaly a fait visionner les vidéos incriminées á certains jeunes du quartier, deux mois avant leur diffusion sur internet raison pour laquelle j’ai décidé de saisir la justice contre le susnommé et compagnie pour les faits visés en incrimination et me constitue partie civile
Sananké Coulibaly :je n’étais pas en possession de la vidéo, deux mois avant les élections jai quitté la mairie et j’avais plus de relation avec les agents Djibril était mon directeur d école pendant 10 bonnes années je ne sais ce qui peut me motiver pour faire de tels actes, je ne m’amuse pas a montré des vidéos sur mon portable j’ai 44 ans et 23 jour nos relations sont étroites et il m’as berné dans son école"
Par rapport au changement de son téléphone :"j’ai commencé a avoir des problèmes avec mon Nokia 1100
Djibril Coulibaly reprend la parole :"dans les anciens locaux de la mairie il y’a des toilettes qui mènent directement dans mon bureau, Sananké travaille là bas la il réplique :"je fais des activités de volontariats depuis 1996 dans le programme élargie de vaccination(PEV).
Amadou Sow deuxième prévenu :" je connais Djibril Coulibaly depuis 2009 dans la 2éme coordination socialiste de la Médina ou j’étais militant simple. En outre je fus également le secrétaire de Mouvement des Élevés et Étudiants socialiste du département de Dakar. En tant que responsable politiques ,nous entretenons de bond rapports. Mais nous n’avons pas de relations professionnelles .J’ai également fait la connaissance de Sananké Coulibaly en 2009
Sur l’affaire des deux vidéos obsédées diffusées sur le net lui impliquant
Sa réponse :Effectivement, j’étais au courant de l’affaire de deux vidéos sur le net á travers une émission d’une télé de la place. Par la suite, un tapissier dénommé Cheikh officiant auprès de mon domicile m’a Interpellé sur cette affaire concernant notre mairie. Je lui ai répondu que je venais de l’apprendre á cet instant. Je ne suis pas l’auteur des vidéos obscènes effectivement le président et coordonnateur du collectif pour la sauvegarde des intérêts de la Médina, je ne suis pas du tout responsable des ces actes je n’ai jamais eu ces vidéos mai j’ai juste fais un commentaire "c’est horrible " je suis la troisième personne a commenté je ne pouvais même pas pas. regardé ça me faisait très mal
Mbarick Diop dit que votre mouvement les avait prévenus du fait que vous détenez des vidéo compromettantes sur un allié du Maire Bamba Fall ?
Sow répond :"je réfute ces allégations ,je précise au passage Modou Mané Diagne m’a informé que Bamar Laye Guéye avait montré les vidéos incriminés au Maire Bamba Fall dans son bureau C’était en présence des membres du collectifs á savoir Mouhamed Diaw et Cheikh Sall. Il a ajouté que c’est Bocar Kébé qui lui a apporté ces propos. Sur ceux, Mbarick a informé Djiby Coulibaly pour lui demander de préparer sa famille.
SUR LES RÉUNIONS Á L’UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP ?
SOW :"effectivement ,nous nous réunis á trois reprises mais je n’ai pas en mémoire les dates exacte ,la première s’est tenue au courant de Décembre on n’avait parlé des préparatifs de l’assemblée général.La deuxième était relative au point de presse ainsi que le troisième réunion. En outre nous avons tenues d’autres réunions á la Médina et á la Sicap, siège du M 23
Coulibaly est notre camarade et responsable il a été l’objet de médiatisation notre mouvement combat pour l’éthique et la valeur,j’ai mis á la disposition des enquêteurs tout les éléments dont ils avaient besoin j’ai pas changé de tel mai je lai perdu
SANANKÉ REPREND :"il ne pouvait pas accepter que je quitte le parti socialiste pour rejoindre "Benno Bokk Yakaar" ils ont faillit me tuer dans l’enceinte de mon établissement un employé nommé Pape Sy m’a sauvé ce jour lá
Le procureur Senghor á Djibril Coulibaly :SI VOUS RECEVEZ DES FEMMES Á TITRES PRIVÉS POURQUOI VOUS LE FAITE DANS DES ENDROIT PUBLICS
COULIBALY :"CEST UNE ERREUR HUMAINE"
1HEURES 15mn :défilé des témoins
MBARICK DIOP :" avait déclaré á la police qu’il été au courant de cette affaire deux mois avant les diffusions des films sur le net c’est un conseiller municipal Gorgui Diop joignable au 77 738........... qui l’avait expliqué avoir visionné ce film montrant le sieur Djibril Coulibaly dans ses intimités avec une dame Cependant il n’avait pas accordé d’importance. Lorsque les vidéos ont été diffusées sur le net un ses employés Pape Fall dit jumbo l’a révélé d’avoir visionné les films un mois auparavant sur le téléphone de Sananké. Sur ceux il entreprend des investigations qui lui ont permis de savoir que l’association CSIM (collectif pour la sauvegarde des intérêts de la Médina) dirigé par Amadou Sow, avait les vidéos par devers eux. En effet Amadou et certains de ces amis se sont rendus a l’Ucad aging visionner, les trier, et les publier sur internet. Il avait précisé que la CSIM par l’intermédiaire d’Amadou Sow, avait déclaré bien avant la diffusion qu’il détenait des information compromettantes contre leur camp (allié de Bamba Fall). Devant la barre du tribunal Mbarick Diop change de fusil d’épaule et dit ceci :c’est Gorgui qui m’a mis au parfum de l’existence de la vidéo, je ne peux pas affirmer que c’est Sananké Coulibaly avait le film mai le maire l’a licencié parce que son nom figuré sur la Liste de l’apr.
Deuxième témoin Gorgui Diop :je n’ai jamais vu la vidéo entre les mains de quiconque on n’entait á la mairie jai entendu les commentaires
Le juge a Gorgui : pourtant Mbarick vous index comme étant la personne qui la mise au courant il répond :" cela ne me surprend pas c’est un menteur je l’ai prête 500mille et cela fait 5ans que je court après lui chaque fois que je lui demande mon argent il me supplie en pleurant " il ajoute que Sananké n’a jamais été licencié il a.quitté la mairie de son gré "
Quatrième témoins le seul qui a resté constant dans ses déclarations á la police comme á la barre :" j’habite avec Sananké dans le même quartier je me rappelle pas du moment ou je regardais la vidéo mai c’était sur Facebook on n’a jamais parle de cela á l’ucad
Borom Sy administrateur de DAKAR BUZZ entendu á titre de simple renseignement :"relativement á la vidéo objet de cette affaire je n’ai publié que par des captures d’écran .En effet j’ai enregistré la vidéo a partir du site "SENEPEOPLE.COM."de lá j’ai effectué des captures qui ont étés repris par le site "SENEJET" lorsque j’ai, entendu parler de la vidéo de la Médina,j’ai effectué des recherches qui m’ont permis de le visionner un jour a partir d’un profil Facebook dénommé "Astou Fall " .Seulement ce profil a été fermé par la suite. Je ne connais pas l’origine des vidéos je les ai visionnés sur internet. D’ailleurs elles sont disponibles sur plusieurs plateformes á savoir senefoot,Sénégal direct, dailymotion,YouTube ........
Bocar Kébé :"J’AI ENREGISTRÉ LE MAIRE A SON INSU"
Sow voulait être chef de cabinet du maire ce que ce dernier a refusé. Depuis lors il cherche á le destituer par des actions malsaines.un jour, j’ai rencontre le maire pour une audience relativement á une affaire de salaires fictifs. En effet, Amadou Sow m’avait accusé de recevoir un salaire fictif du maire. Pour démontrer ma bonne foi dans cet affaire, il m’a demandé d’un enregistrer ma conversation avec le maire via mon téléphone car ce dernier allait me soudoyer. Au retour j’ai fait écouter l’enregistrement á Sow, qui en ai profité pour l’envoyer dans son téléphone portable. Il m’a menacé de diffuser mon enregistrement á "truss" si toutefois je quittais le collectif.
Dernier témoin Ismaila Sow le magasiner du Pmi : déclare que : Sananké etait plus présent sur les lieux que pendant les campagnes de vaccinations
1H 58mn plaidoiries des avocats
Me Baba Diop l’avocat de la partie civile Djibril Coulibaly :dixit que son client a comparu pour défendre son honneur contre les jeunes "tout cela est arrivé a cause de la politique quelque années il y’avait l’affaire Diombass Diaw c’est les mêmes faits. Les prévenus ont manifestement des différents politiques avec le camp du maire Bamba Fall Sananké a été licencié de la mairie il était chef de service et il a rejoint un camp d’adverses,il a un dénominateur community avec Amadou Sow qui voulait être chef de cabinet de Bamba Fall ils ont tous un dent contre le maire il s’y ajoute d’autres éléments en charge comme le témoignage ferme Ndongo Fall qui n’a aucun différent avec le prévenu mais également le changement de téléphone. C’est la seule personne qui fréquente l’endroit ou le film a été pris.Les faits d’associations de malfaiteurs sont établis le destin commun c’était de discréditer Djiby il demande au tribunal de de recevoir leur constitution de partie civile et de leur allouer le franc symbolique parce qu’il ne cherche pas de battre monnaie
RÉQUISITOIREDU MINISTÈRE PUBLIC
Le procureur dans sa réquisition rappelle qu’il est maintenant fréquent de voir des gens filmés des personnes sans leurs insus, c’est une pratique qui peut avoir de lourde condamnation c’est réprimés par le code pénal. Mais le fait que le vieux Coulibaly qui invite son amie dans des locaux servants de bureaux est inadmissible l’institution.doit être respectés et il faut séparer la vie public et privés. C’est pourquoi in s’en ai rapporté á la sagesse du tribunal car il ne peut ni infirmé ni confirmé la culpabilité des prévenus
LES AVOCATS DE LA DÉFENSE LAVENT Á GRANDE EAU LEURS CLIENTS
ME El Mamadou N’diaye assure la défense d’Amadou Sow:la montagne a accouché d’une souris, en lisant le procès verbal on a pu relevé que de faux témoignages ont étés cités.il demande au tribunal d’écarter la déposition de Mbarick Diop car c’est un faux témoin il se demande sur quoi le tribunal peut se baser "on nous parle d’investigation pour nous permettre de dire que la vidéo a été donnée par une structure que Amadou Sow dirige et il a été contredit par Bocar Kébé. Sur les investigations techniques : il a été le premier a commenté ou est l’objectivité, la police a fait une descente ou la vidéo e été prise. Cette conclusion ne peut pas tenir. Le parquet doit méditer sur le sort de Bocar Kébé,s’il est capable d’enregistré le maire il serait capable de le faire pour un autre.Il pose un problème imputabilité pour la publication des sites d’informations ont diffusés la vidéo et l’ont reconnus .il plaide pour une relaxe porte et simple de son client et demande au tribunal de débouté la partie civile de toute ses demandes
Moussa Bocar Thiam avocat de Amadou Sow commence a saluer l’honnêteté intellectuel du parquet " il s’agit d’un dossier technique Lamine N’diaye expert en cyber criminalité confirme que le site Sénégal direct a été le premier a diffusé la vidéo,personne n’a confirmé que la réunion á l’ucad il n’a jamais été question de vidéo. On lui reproche d’avoir commenté 4 autres personnes ont commentés donc :"Bic rouge, Bakar waly, et Mamadou Lamine N’diaye 3 indices qu’on croyait concordantes qui n’existent pas le 4 éme élément c’est le changement de téléphone qu’on ne peut pas prouvé.Aucun de ces éléments n’ont étés prouvés. Celui qui a troublé l’ordre public n’est pas le prévenu. Pour la collecte des donnés personne dit que Amadou filmé donc rien ne vous permet d’entamer en voie de condamnation pour Amadou Sow,les problèmes politiques on ne peut pas les régler judiciairement raison pour laquelle il plaide pour une relaxe pur et simple
Me Mamadou Seck du cabinet Me Ousmane Séye avocat de Sananké Coulibaly
Débute a faire une précision disant, que tout a été dit par ses confrères qu’on a mis un dossier entre les mains du parquet il s’est réservé le droit de ne pas chargé ou déchargé les prévenus."il est constant que c’est des protagonistes politiques. Sananké a quitté leur groupe pour rejoindre le Benno Bokk Yakkar on a même interrogé un expert en cyber criminologie qui révèle que même un ses employé peut la mettre dans le site. La police n’a pas parvenu á mettre les éléments techniques pouvant montré que Amadou Sow et Sananké Coulibaly sont les filmeurs et diffuseur Mbarick Diop le bras droit c’est a cause de lui que Djiby a porté plainte et on ne peut pas se fier á son témoignage qui pose problème. Ndongo est un employé de Mbarick il attend que le film soit diffusé sur Facebook pour le dire on peut croire son son patron lui a demandé d’accusé Sananké il faut écarté le témoignage de Mbarick car il est le centre dans cette affaire et le parquet a des difficultés a requérir une peine
2h 05mn le tribunal décide de mettre l’affaire en délibéré pour jugement être rendu le 09 octobre
Ngone saliou Diop ledakarois.net



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →