logo
 

CRIMINALITE FAUNIQUE
Arrestation d’un trafiquant et disparition d’espèces protégées

11/12/2016

Au mois de septembre dernier, Abdoul Aziz SALL, un trafiquant international d’espèces animales sauvages intégralement protégées, a été arrêté, suite à une opération conjointement menée par la police de la Sureté Urbaine de Dakar et la Direction des Eaux et Forêts appuyés par le projet SALF (Sénégal- Application de la Loi Faunique) spécialisé dans la lutte contre la criminalité faunique. Pourtant largement impliqué dans le trafic international, il exportait des produits fauniques en contrebande dans de nombreux pays, y compris dans l’Union Européenne malgré l’embargo en vigueur, mais le Ministère de l’Environnement a une nouvelle fois décidé de faire une transaction. Toutefois Aziz SALL, fut jugé et condamné pour faux et usage de faux document à 3 mois de sursis. Un permis CITES du Mali avait été saisi sur lui.
Lors de l’opération qui a conduit à l’arrestation de Aziz SALL, 700 perroquets ont été saisis, y compris 109 perroquets gris Timnehs et placés au parc de ‘’Hann’’ sous le contrôle des agents des Eaux et Forêts pour leur réhabilitation et leur relâcher dans la nature dans leur pays d’origine. Et aux cours des dernière semaines, 29 de ces perroquets Timneh d’une haute valeur commerciale ont disparu sans explication.
Vendredi 06 novembre 2015, lors d’une nouvelle opération menée par la même équipe, un autre présumé trafiquant du nom de Moustapha DIOP a été arrêté en flagrant délit de détention et commercialisation de 4 perroquets Timneh, 2 pélicans blancs et 10 tortues, tous intégralement protégées par la loi.
Ironie du sort, les 04 perroquets Timnehs confisqués à Moustapha DIOP font partie des oiseaux saisis lors de l’arrestation d’Abdoul Aziz SALL. Ils sont donc retournés dans le circuit du trafic et ont été saisis à nouveau dans les mains d’un autre trafiquant. Ils avaient été bagués à la patte après leur saisie avec une bague unique, il a donc été facile de les reconnaitre. Après, 2 autres personnes impliquées des noms d’Ibrahima Seck et Babacar Seye ont été interpellés.
Les perroquets étaient gardés dans une volière qui se fermait à clé. Seul un agent des Eaux et Forêt en possédait les clés.
Cette volière a été construite sur financement de World Parrot Trust (WPT), une ONG internationale qui a pour mandat la protection des perroquets dans le monde et qui appuie la Direction des Eaux et Forêt du Sénégal pour la réhabilitation et la réintroduction, dans leur milieu La prise en charge totale des gris Timnehs est assurée par WPT.
Il faut espérer que toute la lumière soit faite sur cette histoire étrange.
Le Sénégal a, lors des dernières décennies, était identifié par la communauté internationale comme étant une plaque tournante pour l’exportation et la réexportation de perroquets africains à l’échelle mondiale.Le cas Aziz SALL fut très suivi par la communauté internationale puisqu’il s’agissait enfin de la première action contre ce trafic de perroquets au Sénégal.
Mais pour l’instant ni la Convention CITES qui réglemente le commerce international des espèces, ni le code de chasse, ou les politiques mises en œuvre, n’ont pas suffi à les protéger. Le recours récurrent à la transaction par des autorités sensées apporter leur protection témoigne de la vulnérabilité des espèces sauvages menacées d’extinction et du manque d’effectivité de la loi faunique.
Cette affaire est pendante devant le tribunal de grande instance de Dakar qui rendra sa décision dans les jours à venir. Espérons que toute la lumière sera faite.



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →