logo
 

Crash de l’avion de Sénégal Air
Après la sortie de l’épouse du pilote algérien, le ministère des transports aériens apporte des explications

23/07/2017

A la suite de la sortie sur Dakaractu de l’épouse d’un des pilotes algériens décédé dans le crash du bimoteur de Senegalair, accusant les autorités sénégalaises de laxisme, le ministère du Tourisme et des Transports aériens a tenu à apporter quelques explications.
Aussi indique t-il qu’à la suite de la suspension provisoire, le 23 septembre 2015, des recherches intensives et systématiques pour passer à la phase de recherches d’opportunités, les rapports d’étape de la Cellule de Crise et celui du Comité de Coordination des Secours ont été mis à la disposition des familles des disparus. Il convient de rappeler, selon les services de Maïmouna Ndoye Seck, que ces recherches d’opportunités se poursuivent et, qu’à ce jour, aucun indice émanant de l’avion de Sénégal air n’a encore été repéré.
Par ailleurs, précise le ministère, l’enquête technique se poursuit. Ainsi, l’Enquêteur désigné par le Bureau d’Enquête et d’Analyse (Bea) Sénégal s’est rendu à Malabo du 29 septembre au 06 octobre 2015 afin d’inspecter le Boeing 737/800 de la compagnie équato-guinéenne Ceiba supposé avoir eu un abordage avec l’avion HS 125 de Sénégal air.
A cette occasion, des équipements ciblés sur le Boeing 737/800 ont été prélevés et sont analysés au Bea de France depuis le 24 octobre 2015. Les résultats des analyses sont attendus et feront l’objet d’un rapport d’étape du Bea sénégalais avant la fin du mois de Décembre 2015.
Pour rappel, le 10 septembre 2015, Maïmouna N’doye Seck a reçu en audience les représentations diplomatiques de la République Algérienne Démocratique et Populaire, de la République Démocratique du Congo et du Consulat Général de France. Les familles des 2 (deux) pilotes Algériens avaient pris part à cette audience.
La famille du mécanicien accompagnant Congolais a également été reçue en audience par madame le ministre en compagnie du Conseiller de l’Ambassade du Congo à Dakar. Dans le même contexte, des visites ont été rendues aux familles de disparus Sénégalais par Madame le Ministre qui a pris très tôt la décision de désigner son Conseiller en charge des Transports Aériens comme point focal pour assurer la coordination avec l’ensemble des familles.



L’affaire fait les choux gras de la presse en Côte d’Ivoire. Hermann Fulgence Gninia, 41 (...)

Lire l'article →

Le journaliste Aboubacry Ba, employé de la chaîne Canal Plus, a été nommé à la tête du (...)

Lire l'article →

Malgré la baisse de 10%, l’électricité coûte toujours cher au Sénégal, selon Macky Sall. (...)

Lire l'article →

Amnesty international Sénégal, la Rencontre africaine des droits de l’homme (Raddho) et (...)

Lire l'article →

Après les attaques de Bamako dimanche, des informations des services secrets français (...)

Lire l'article →

Landing Savané est en colère. Le Secrétaire exécutif de And Jef/ Pads authentique a (...)

Lire l'article →

Le nouveau forage construit à Dolly par le programme d’urgence de développement (...)

Lire l'article →

Le directeur des droits et de la protection de l’enfant et des groupes vulnérables, (...)

Lire l'article →

Le bilan définitif de l’attaque terroriste de dimanche après-midi au campement Kangaba, (...)

Lire l'article →

Le gouvernement et le Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) vont entamer (...)

Lire l'article →

Le président de la République, Macky Sall a promis, lundi, de prendre en charge les 3 (...)

Lire l'article →

Le président fondateur de l’Institut de recherche en santé, de surveillance (...)

Lire l'article →