logo
 

Jaber éjecté de la SUNEOR
Amadou Ba donne les raisons

27/07/2017

C’est fini ! Après les menaces du Pm en mars dernier devant les députés, demandant à Jaber de poursuivre ses investissements ou de quitter et l’annonce par le ministre des Finances d’un nouveau repreneur, les choses ont été actées, hier, à la Primature entre Momo Dionne, Amadou Ba et Jaber lui-même qui s’est plié à la séance d’explication devant les caméras de la Rts.
Premier à prendre la parole, le grand argentier de l’Etat campe le décor. « Le (Pm) vient de nous recevoir M. Abass Jaber et moi sur instruction du Président Macky Sall pour voir les conditions de restructuration de la filière arachidière globalement, mais particulièrement de Suneor », dit-il avant d’annoncer : « Il a été convenu entre M. Jaber - qui est l’actionnaire majoritaire à travers une de ses sociétés Advens avec 85% - et nous-mêmes de nous séparer à l’amiable. Je voudrais dire au nom du gouvernement, avec l’acceptation de M. Jaber que le compagnonnage sur Suneor va s’achever dans les prochains jours ».
Il explique qu’il y avait plusieurs possibilités au constat des difficultés, « c’était d’aller au contentieux ou, même avant, d’aller vers des tribunaux pour l’arbitrage, mais là M. Jaber a agi en tant qu’investisseur, mais surtout en tant que patriote, c’est un Sénégalais. Les choses étant claires, M. Ba indique qu’il s’agit maintenant de « discuter des modalités pratiques de séparation (…) Les services techniques vont étudier à partir de demain les conditions pratiques de mise en œuvre. Nous voulons que cela soit effectif avant le début de la campagne de commercialisation de l’arachide qui va débuter dans les prochains jours. » Toutefois, le ministre des Finances précise que « le gouvernement ne reprendra pas Suneor pour la diriger. Dans les prochains jours le gouvernement saisira l’ensemble des acteurs intéressés pour une nouvelle privatisation. » Et dans ce cadre, il a aussi tenu à « rassurer les travailleurs et l’ensemble des créanciers de Suneor que le gouvernement, en ce qui le concerne, prendra les dispositions nécessaires, sur instructions de MS pour que l’on puisse permettre à cette entreprise qui est vitale pour notre économie de jouer le rôle qui est attendu d’elle. »



La mission d’observation électorale de la Commission de l’Union africaine (Cua) a (...)

Lire l'article →

Un drame s’est produit, hier, à la Cité Aline Sitoé Diatta (ex Claudel). Une étudiante, (...)

Lire l'article →

Les responsables politiques de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) du département de (...)

Lire l'article →

Khalifa Sall ne sait s’il ira voter. Le maire de Dakar qui a adressé une lettre au (...)

Lire l'article →

Libération révèle que jusqu’à hier, Abdoulaye Wade et son épouse, Viviane Vert, n’ont (...)

Lire l'article →

Les salaires des agents de la Fonction publique seront disponibles ce mercredi tout (...)

Lire l'article →

Face à la presse, hier, pour faire le point sur la distribution, le Directeur (...)

Lire l'article →

Le maire de Mermoz-Sacré Cœur s’est déplacé, hier, chez l’ancien président de la (...)

Lire l'article →

La communauté Sénégalaise établie en Italie plus précisément à Bergamo vogue dans (...)

Lire l'article →

Ne confondons pas carte d’identité nationale et un document d’identification. La carte (...)

Lire l'article →

En cette veille d’élection, marquée par des tensions aux quatre coins du pays, le (...)

Lire l'article →

Malgré sa marche avortée, Abdoulaye Wade garde son calme, son sourire et, surtout, sa (...)

Lire l'article →