logo
 

Aïda Ndiongue obtient la restitution de tous ses biens

28/02/2017

Dakarposte - C’ est convenu d’appeler le "cas Aïda Ndiongue" a finalement accouché d’une souris. L’on peut même dire que c’est une tempête dans un verre d’eau et pour cause. Il revient à dakarposte qu’à l’issue du procès en appel de l’ex sénatrice, le tribunal a ordonné la main levée ; autrement dit, Aïda Ndiongue obtient la restitution de tous ses biens, mais écope d’une peine d’un an avec sursis et une amende de deux millions de nos pauvres francs dévalués.

C’est dire que les conseils de la bonne dame ont réussi à démonter l’accusation qu’ils ont qualifiée d’ "acharnements". Et, l’on se rappelle que les avocats de l’ex mairesse des HLM s’étaient accordés à invité les juges de la Cour d’appel à avoir le même courage que leurs collègues de première instance, c’est à dire en relaxant leur célèbre cliente.

Quant aux autres prévenus, ils ont bénéficié des fins de poursuite. A signaler que les prévenus étaient absents de la salle d’audience lors du délibéré lu par le président Chimère Diouf.

Pour rappel, Aïda Ndiongue et Cie étaient poursuivis pour les délits de faux et usage de faux, escroquerie portant sur les deniers publics et complicité de ces chefs. L’ex sénatrice était accusée de n’avoir pas exécuté l’intégralité des marchés dans le cadre du Plan Jaxaay.

Il s’agit tout simplement, aux yeux de Me Demba Ciré Bathily, "d’une procédure cousue non pas de fil blanc, mais plutôt de fil politique et montée de toutes pièces".
La conviction de Me Madické Niang, c’est que "ce dossier est une illustration de tout ce qui a été entrepris comme instrumentalisation de la justice pour régler des problèmes et des comptes politiques".

Son confrère Me Abdou Dialy Kane a abondé dans le même sens, en martelant : "C’est désolant, ce spectacle de l’Etat du Sénégal qui se noie dans les faits et dans le droit. Cette procédure n’est pas sérieuse, parce que son but, c’est d’accabler cette dame (Aïda Ndiongue)’’.



03/01/2017

Chrono J-12

En plus de l’avoir pillée, Jammeh a laissé une lourde dette intérieure à la Gambie. (...)

Lire l'article →

Après le ministre d’État Karim Wade, c’est au tour de l’ancien président de la République (...)

Lire l'article →

Le maire de Dakar, Khalifa Sall, est convoqué à la Dic ce mardi. Il doit s’expliquer (...)

Lire l'article →

À 48 heures du verdict du procès des assassins présumés de Boutèye Kounta Ndiaye, le (...)

Lire l'article →

La Banque de Dakar (Bdk), lancée en juin 2015, a reçu un carton jaune. Elle gagnerait à (...)

Lire l'article →

L’Armp a freiné Dakar Dèm Dikk (DDD) et Total. Les deux entreprises voulaient faire (...)

Lire l'article →

Les Forces françaises se sont associées aux autorités espagnoles et sénégalaises pour (...)

Lire l'article →

En visite à l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd), le nouveau directeur général (...)

Lire l'article →

Fin du suspense. On connaît le successeur de Cheikh Hadjibou Soumaré, le désormais (...)

Lire l'article →

Kantar et Médiamétrie, des sociétés spécialisées, ont établi un classement par pays des (...)

Lire l'article →

Sur le Plateau de l’émission matinale de la RTS « Kinkéliba », dans la revue de presse, (...)

Lire l'article →

C’est à croire que les émigrés clandestins sénégalais ne sont jamais à bout d’inspiration (...)

Lire l'article →