logo
 

Aïda Ndiongue obtient la restitution de tous ses biens

23/09/2017

Dakarposte - C’ est convenu d’appeler le "cas Aïda Ndiongue" a finalement accouché d’une souris. L’on peut même dire que c’est une tempête dans un verre d’eau et pour cause. Il revient à dakarposte qu’à l’issue du procès en appel de l’ex sénatrice, le tribunal a ordonné la main levée ; autrement dit, Aïda Ndiongue obtient la restitution de tous ses biens, mais écope d’une peine d’un an avec sursis et une amende de deux millions de nos pauvres francs dévalués.

C’est dire que les conseils de la bonne dame ont réussi à démonter l’accusation qu’ils ont qualifiée d’ "acharnements". Et, l’on se rappelle que les avocats de l’ex mairesse des HLM s’étaient accordés à invité les juges de la Cour d’appel à avoir le même courage que leurs collègues de première instance, c’est à dire en relaxant leur célèbre cliente.

Quant aux autres prévenus, ils ont bénéficié des fins de poursuite. A signaler que les prévenus étaient absents de la salle d’audience lors du délibéré lu par le président Chimère Diouf.

Pour rappel, Aïda Ndiongue et Cie étaient poursuivis pour les délits de faux et usage de faux, escroquerie portant sur les deniers publics et complicité de ces chefs. L’ex sénatrice était accusée de n’avoir pas exécuté l’intégralité des marchés dans le cadre du Plan Jaxaay.

Il s’agit tout simplement, aux yeux de Me Demba Ciré Bathily, "d’une procédure cousue non pas de fil blanc, mais plutôt de fil politique et montée de toutes pièces".
La conviction de Me Madické Niang, c’est que "ce dossier est une illustration de tout ce qui a été entrepris comme instrumentalisation de la justice pour régler des problèmes et des comptes politiques".

Son confrère Me Abdou Dialy Kane a abondé dans le même sens, en martelant : "C’est désolant, ce spectacle de l’Etat du Sénégal qui se noie dans les faits et dans le droit. Cette procédure n’est pas sérieuse, parce que son but, c’est d’accabler cette dame (Aïda Ndiongue)’’.



Nommé mercredi dernier à la tête de la Caisse des dépôts et consignations (Cdc), Aliou (...)

Lire l'article →

Selon un rapport confidentiel de l’Agence mondiale antidopage (AMA) révélé mercredi par (...)

Lire l'article →

Il l’avait dit, il l’a fait. Un candidat au bac, qui avait menacé de se donner la mort (...)

Lire l'article →

La procédure en référés initiée par l’État pour demander que la fondation Maarif soit (...)

Lire l'article →

La ministre Khoudia Mbaye serait-elle en sursis ? Devrait-elle quitter la Ld pour (...)

Lire l'article →

Une mort bien trop cruelle pour Salif Thiaw. Marié et père dune fillette, l’agent de (...)

Lire l'article →

Que les populations de Niafrom, dans le département de Bignona, se rassurent ! (...)

Lire l'article →

En campagne pour sa réélection, Karamba Diaby, premier député noir d’Allemagne élu dans (...)

Lire l'article →

L’affaire du Lamantin Beach est au menu de la Cour d’appel de Saint-Louis ce mardi. (...)

Lire l'article →

Alors que la présidentielle doit se dérouler en octobre 2018, le nom du natif du (...)

Lire l'article →

La Grande mosquée de Léona de Kaolack est fermée au public depuis vendredi. Les prières (...)

Lire l'article →

En lui offrant un rein, Nawel a permis à son mari Boubaker d’en finir avec 16 ans de (...)

Lire l'article →