logo
 

Viol a une malade mentale mineure
A.Gueye condamné a 10ans de prison ferme

08/12/2016

Après plusieurs renvois, l’affaire Abraham Guéye a été jugé ce matin devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Les faits qui lui ont valu son face -á- face avec le juge oú il a été déféré pour le délit de viol, détournement de mineure et Pédophilie sur une déficiente mentale se sont déroulés dans le quartier de Jaxaay, dans la banlieue de Dakar, oú habite le prévenu et la partie civile
D’après les déclaration M.D la plaignante, le jour des faits Abraham l’a trouvée chez elle aux environs de 12 h ,pour lui demander de l"acheter quelque chose á la boutique, une fois a l’extérieur elle a déclaré que son bourreau l’a conduite dans un bâtiment inachevé
"Une fois dans le bâtiment, il m’a obligée á de mon pagne qu’il a étalé sur le sol je ne portais pas de slip, il m’a bousculer et de m’allonger sur le pagne. Et quand j’ai tenté de ne relever, il m’a donné des coups de poing á la poitrine et la bouche, avant de m’empêcher de crier " a raconter la gamine qui a confié que c’est par la suite que Abraham Guéye a accompli sa sale besogne
"Une fois qu’il a fini,il m’a demandé de rentrer á la maison, alors que j’avais tout le corps couvert de sable et du sang dans la bouche. Mais avant cela, il a proféré des menaces de mort en mon encontre au cas oú j’en parle á ma mère "a ajouté la victime qui n’a pas manqué de souligner que "le mardi 8 septembre au moment oú ma mère et ma grand mère étaient sorties "Abraham est revenu á la maison sous prétexte qu’il cherchait mon oncle Ahmed. Quand je lui ai dit que ce dernier prenait son bain, il m’a réinvitée a le suivre dehors comme j’avais peur de lui je l’ai suivi et il en a encore profité pour abuser de moi ".
Mais tout ces propos sont réfutés par le prévenu qui a tout nie en bloc en soutenant qu’il n’a jamais eu de relation avec M.D .Car in ne s’est jamais intéressé á elle. Cependant a concédé le sieur Guéye "je reconnais que le samedi aux environs de 12 heures je me suis rendu dans cette maison. Mais juste pour demander une pièces de monnaie á mon grand frère Papis qui est peintre et qui travaillait en ce jour lá dans ladite maison. Mais ce dernier m’a déclaré qu’il ne disposait pas d’argent et c’est par la suite que je suis rentré chez moi.
Sauf que ces dénégations sont mises á nu par la nommée Fama. Témoins dans cette affaire,elle a affirmé qu’Abraham était bien sur les lieux le jour des faits et c’est bien lui qui a dit a. M.D d’aller á la boutique pour lui acheter quelque chose
Pour Me Serigne Diongue avocat de la partie civile ,il n’est pas contestable dans ce dossier que le prévenu est coupable. D’autant in certificat médical est établi et qu’il y’a la matérialité des faits. Et selon lui il y’a bien eu contrainte,car des menaces ont étés formulées par le mis en cause qui était armé.Quand au viol il n’est plus á discuter, car la fille connaît bien Abraham Guéye et ne peut pas le confondre. Il a d’abord défaussé en disant que la fille s’est trompé,a rappelé l’avocat ,avant de noter que, malheureusement pour lui la victime l’a désigné. D’après lui le prévenu a profité de l’absence de l’absence de la maman de la fille pour la soustraire et abuser d’elle
Dans sa réquisitoire, le parquet atteste que les faits, en l’espèce sont constants et que le prévenu lui même ne nie pas l’état de déficience de la fille. Ainsi avec la matérialité des faits qui lui sont aussi constants,par la présence d’un certificat médical qui prouve que M.D a été violée deux fois et a des déchirures et que la pénétration est prouvée, le ministère public l’application de l’article 320 du code pénal contre Abraham Guéye
Le procureur a ,par conséquent ,demandé qu’il soit reconnu coupable du délit de Pédophilie et condamné á 5 ans ferme.
Et pour le délit de viol sur mineure qu’il lui soit appliqué la peine maximale de 10 ans ferme
Une réquisitoire que la défense a trouvé anormale en soulignant qu’on ne peut pas enfermer un innocent en se basant sur de simples déclarations .Car on ne dispose pas de preuves suffisantes
Pour L’avocat de la défense, le certificat médical ne renseigne pas du tout que le viol a été commis par le prévenu. Pour L’avocat de Abraham, il est certain que le vrai violeur est entrain d’errer dans les rues .De ce fait il plaide pour une relaxe pure et simple au défaut le relaxé au bénéfice du doute. Finalement, le tribunal a mis l’affaire en délibéré pour jugement être rendu le 06 Octobre.
Ngone Saliou Diop ledakarois.net



Modou Guèye n’oubliera pas de sitôt. Passé le bonheur de la naissance de son premier (...)

Lire l'article →

La pêche a contribué en 2015 pour 20, 8 pour cent à l’équilibre de la balance commerciale (...)

Lire l'article →

Le gouvernement a décidé de freiner la prolifération des essenceries dans la capitale. (...)

Lire l'article →

La forte affluence au niveau des commissions mises en place pour l’obtention de la (...)

Lire l'article →

Le footballeur professionnel, Cherif Ousmane Sarr, réclame 444 millions au marabout (...)

Lire l'article →

Le président Macky Sall a magnifié lundi à Yaoundé l’excellence des relations entre le (...)

Lire l'article →

L’absence de magasins de stockage et de camions frigorifiques fait perdre au secteur (...)

Lire l'article →

La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →