logo
 

Carte d’identité biométrique
10 infos à connaître

06/12/2016

1- Quand sera disponible la carte d’identité biométrique CEDEAO pour les Sénégalais ?

Le dispositif d’inscription sera déployé au plus tard le 15 octobre dans les 45 préfectures que compte le pays. Dans la première quinzaine du mois d’octobre 2016, les commissions administratives des 45 préfectures vont commencer à fonctionner, suivies des commissions logées dans les sous-préfectures et les centres d’instruction des communes. Les inscriptions dans la Diaspora débuteront en décembre 2016.

2- Est-il obligatoire de faire des démarches pour l’obtention de cette carte ?

« Aller vers ces commissions est une obligation pour chaque citoyen. Il faut que tout le monde passe devant ces commissions, et ce, surtout que les actuelles cartes numérisées en cours ne seront plus valides, au-delà de la date du 31 décembre 2016 », a fait savoir le Ministère de l’Intérieur, insistant sur la nécessité de se présenter auprès de ces commissions.

3- Où peut-on effectuer les démarches pour l’obtention de cette carte ?

Différentes commissions administratives et centres d’instruction de la carte nationale d’identité seront ouverts sur l’ensemble du territoire national, a déclaré le chef de la Division logistique et de la planification à la Direction des opérations électorales du ministère de l’Inte ?rieur, Cheikh Alioune Ndiaye.

Il a indiqué que les commissions administratives seront installées dans les 45 départements du pays et les centres d’instruction de la carte d’identite ? dans chaque commune, mais aussi dans les commissariats de police, dans certaines brigades de gendarmerie et dans certaines préfectures. Pour ceux qui sont à l’extérieur, le Chef de l’Etat a déclaré que des équipes leur seront envoyées via les ambassades pour que leur soient établies « cette pièce précieuse ».

4- Cette carte sera-t-elle gratuite pour les Sénégalais ?

Les Sénégalais ont six mois pour aller s’inscrire gratuitement au niveau des commissions qui seront mises en place. Passé ce de ?lai, tout citoyen sénégalais désirant acquérir cette nouvelle carte devra payer 10 000 francs CFA (15,24 euros).

5- Combien de temps prendra la fabrication de la carte ?

Le processus de fabrication des cartes dans les commissions sera rapide, a précisé le Ministère de l’Intérieur. Entre le moment où la personne se fait enregistrer dans une commission administrative ou un centre d’instruction de la carte d’identité et le retrait de cette carte biométrique à puce, il se passera environ une quinzaine de jours.

6- Quelle est la principale différence avec les anciennes cartes d’identité ?

Cette carte biométrique à la différence de l’ancienne comportera une puce électronique, non visible à la manière des cartes bancaires. Cette puce sécurisée contiendra des informations ou données biométriques sur le propriétaire de la carte : nom et prénom, sexe, date et lieu de naissance, adresse, taille, couleur des yeux, empreintes digitales, photographie.

7- Quels pays autres que le Sénégal ont déja ? mis en place cette carte dans l’espace CEDEAO ?

Aucun : le Se ?ne ?gal est le premier pays de la Communaute ? économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest à mettre en œuvre les directives de la communauté concernant la nouvelle carte d’identité biométrique. Tous les autres pays de la CEDEAO emboiteront le pas au Sénégal (date non connue pour le moment). On aura au Sénégal comme dans tous les autres pays membres de la CEDEAO la me ?me carte dans le format, la couleur et les critères de fabrication. Cette carte d’identité biométrique va faciliter la libre circulation des 320 millions de citoyens de la zone CEDEAO.

8- Cette carte est-elle sécurisée ?

« L’innovation technologique est telle qu’avec cette carte biométrique aucune falsification n’est possible. Mieux, elle est multi-usage et l’administration du ministère de l’Inte ?rieur pourra exploiter toutes les opportunite ?s technologiques qu’offre cette carte, avec un usage multiple », a déclaré le Chef de l’Etat Macky Sall. La biométrie permet d’identifier les personnes de fac ?on automatique gra ?ce à leurs empreintes digitales et leur photo. Le recours à cette technique s’est développé après le 11 septembre dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

9- Quels seront les différents usages de cette carte ?

Cette carte permettra aux populations des Etats membres de se mouvoir dans l’espace CEDEAO, de servir de carte de séjour, de passeport au niveau des aéroports, tout en permettant d’identifier l’individu de ?tenteur. Elle servira aussi de carte d’e ?lecteur au Sénégal. En dehors de ces objectifs que doit remplir cette nouvelle carte, chaque pays peut à sa convenance mentionner d’autres données sur sa carte comme le groupe sanguin, le permis de conduire, l’e ?tat sanitaire du sujet ou d’autres applications du propriétaire de la carte.

10- Qui va fabriquer cette carte ?

C’est la société indonésienne, Iris, qui a en charge la production des passeports biométriques au Sénégal depuis 2007 et des partenaires sénégalais qui vont gérer la confection de ces nouvelles cartes.

Source : Ministère de l’intérieur



La Fédération nationale des cadres libéraux, après avoir réaffirmé hier sa confiance en (...)

Lire l'article →

Le prix au producteur du kilogramme d’arachide va connaître une hausse de 10 F CFA, en (...)

Lire l'article →

Avant de passer devant le juge, le 1er décembre prochain, pour répondre de l’accusation (...)

Lire l'article →

Le maire de Ziguinchor, Abdoulaye Baldé, estime que la police et la gendarmerie (...)

Lire l'article →

Un conseiller municipal impliqué dans une affaire de braquage ? Aussi surprenant que (...)

Lire l'article →

Le député Moustapha Cissé Lô recommande une commission d’enquête parlementaire « pour (...)

Lire l'article →

La Tunisie, candidate à l’organisation du prochain sommet de la Francophonie en 2018, (...)

Lire l'article →

Les éleveurs du Sénégal avaient pris l’engagement de payer la caution de Macky Sall pour (...)

Lire l'article →

Le débat sur le franc Cfa et la nécessité de création d’une monnaie sous régionale propre, (...)

Lire l'article →

En Côte d’Ivoire, quinze jours après sa suspension le procès de Simone Gbagbo va (...)

Lire l'article →

Un conseil interministériel sur le démarrage de la campagne de commercialisation de (...)

Lire l'article →

C’est l’un des thèmes clés du sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Madagascar : « (...)

Lire l'article →