logo
 

Macky Sall campe les causes profondes de la crise burkinabé
​Le président en exercice de la CEDEAO a déjà...

12/12/2017

​Le président en exercice de la CEDEAO a déjà une idée sur les raisons profondes de la crise Burkinabé. Macky Sall a diagnostiqué un manque de dialogue. A mi-parcours d’une journée-marathon de négociations, il a fait le point avec le président du Bénin, Yayi Boni pour camper les enjeux.

“Il se pose véritablement un manque de dialogue entre acteurs politiques burkinabé”, a déclaré le président de la République du Sénégal, négociateur en chef de la crise au Faso. Il en déduit que “cela est extrêmement dangereux pour la cohésion nationale, l’unité et même la concorde nationale”. Macky Sall a, à cet effet, estimé qu’il “faut créer une dynamique de réconciliation et de pardon. Il faut également arrêter la violence et faire en sorte qu’un schéma accepté par tous et la communauté internationale puisse permettre au pays de se repositionner dans sa voie et sa marche vers la démocratie”.
Le président en exercice de la CEDEAO a prévu avec son homologue du Bénin de rendre compte aux chefs d’Etat de la CEDEAO. “Nous étudierons la formule pour voir s’il ne faut pas rentrer à Dakar et convoquer un sommet des chefs d’Etat, parce que les questions sont très sérieuses et elles ne peuvent être résolues dans la précipitation”.
Dans l’agenda des négociations, il est prévu ce samedi, selon le président sénégalais, de reprendre à partir de la matinée avec une partie de l’ancienne opposition, l’ancienne minorité ainsi que la rencontre avec le président Michel Kafando. Il est également annoncé une autre rencontre avec le nouvel homme fort du Faso. Il l’a lui-même annoncé à sa sortie après un tête-à-tête avec Macky Sall.
A la suite de tout cela, précise le négociateur en chef, “nous pourrons en relation avec le GISAT-BF (Groupe International de Soutien et d’Accompagnement à la Transition au Burkina Faso) constitué principalement de la CEDEAO, des Nations Unies et de l’Union Africaine, esquisser des solutions de sortie de crise”.



Le Bureau politique du Rassemblement pour le Socialisme et la Démocratie (BSD) s’est (...)

Lire l'article →

Les morgues des plus grands hôpitaux de Dakar sont devenues les espaces les plus (...)

Lire l'article →

Installé depuis hier à la tête de la Caisse de Dépôts et de Consignations, Aliou Sall a (...)

Lire l'article →

Me Ciré Clédor Ly a vivement déploré le verdict rendu, ce jeudi, par la Cour suprême dans (...)

Lire l'article →

On a frôlé l’irréparable hier soir dans la grande mosquée de Touba où des membres du (...)

Lire l'article →

Ledakarois a appris de bonnes sources la disparition, dans la nuit du jeudi à (...)

Lire l'article →

La nomination de Aly Ngouille Ndiaye en remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo (...)

Lire l'article →

Le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, a remis ça. Fraîchement nommé directeur général de la (...)

Lire l'article →

Il y a un an, jour pour jour, une mutinerie éclatait à la prison de Rebeuss. Le bilan (...)

Lire l'article →

Youssou Touré reste à la tête du Réseau des enseignants de l’Apr. Ce, malgré la vague de (...)

Lire l'article →

Pape Konaté, président de la Cellule de la collectivité mandingue du quartier de (...)

Lire l'article →

Accusés d’avoir volé 23 millions de francs Cfa à la régie de paiement des bourses des (...)

Lire l'article →